Bienvenu sur les 5 royaumes! JOYEUX ANNIVERSAIRE AU FORUM QUI FÊTE SES 1 ANS!!


Partagez|

Défis d'écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 140
Points par rp : 12268
avatar
Magicien errant
Nathaniel Gleams
MessageSujet: Défis d'écriture Mar 7 Avr - 19:17

Je partage enfin un petit jeu que j'ai inventé :p 

Ces défis consistent à écrire des textes respectant certaines conditions, inventées par la personne précédente ! Je m'explique : j'invente une règle. La prochaine personne qui commentera ce sujet devra poster un texte respectant mes consignes et en profitera pour en inventer des nouvelles qui devront être respectées par la prochaine personne ! Et ainsi de suite ! 

J'espère avoir été clair, car mes explications ne sont pas toujours très bonnes x) Je commence donc :

Tu devras écrire un texte sur la mer, en y faisant apparaître un phoque, une plage et des coquillages. Tu rajouteras la phrase : "Que le ciel me le pardonne". Et je pense que ce sera tout :p Bon courage !

_________________
Le poète n'est pas celui qui dit Je n'y suis pour personne
Le poète dit J'y suis pour tout le monde
~Claude Roy~

La culture, c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase !

On ne touche pas à la liberté d'expression !
~07/01/15~
~Je suis Charlie~

On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède
~Françoise Giroud~

Un chat possède neuf vies. 
Pendant les trois premières, il joue, pendant les trois suivantes, il voyage, et pendant les trois dernières, il reste à la maison.
~Proverbe anglo-saxon~

Ne pas parler de poésie en écrasant des fleurs sauvages...
~Barbara~


Dernière édition par Nathaniel Gleams le Mer 8 Avr - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gleamy4444.unblog.fr/
Messages : 36
Points par rp : 10843
avatar
Armurière
Octavia L. Dunken
MessageSujet: Re: Défis d'écriture Mar 7 Avr - 20:46

Voici le défi!! J'avoue que c'est un peu nul et que je suis partie dans un délire très étrange! Bonne lecture! XD






Je saute de rochers en rochers, le vent frais et salé me fouette le visage et fait voler mes cheveux derrière moi. La mer est agitée aujourd'hui, le vague se brisent sur les roches et arrivent presque jusqu'à moi. Je regarde l'horizon, le soleil est haut dans le ciel mais caché par les nuages.
J'aime cette sensation de liberté que j'éprouve chaque fois que je viens ici. Je suis seule et libre de chacun de mes mouvements, sans que personnes ne me regarde ou ne me juge... J'escalade les rochers, de plus en plus haut afin de dominer la mer et pouvoir observer les alentours. Je connais chaque recoin de ce lieu, chaque encoche dans les roches, chaque creux et chaque cachette.
Lorsque j'arrive au sommet des rochers, je m'assoie en tailleur et respire profondément.  Il n'y a aucune pollution ici!
Je commence à m'amuser avec un petit coquillage rose pâle que j'ai ramassé sur la plage quelques heures plus tôt. Depuis toute petite, je ramasse un coquillage par jour et je commence à avoir une jolie collection!  
Après un long moment passé à observer la mer et la danse fascinante des vagues, je descend des rochers et retourne sur la petite plage. Cet endroit est inconnu des touristes et nous sommes qu'un nombre réduit à en connaître l'existence. C'est donc un privilège de venir ici.
De plus, un élément encore plus important fait que cette plage doit être protégé : il y a parfois des phoques! C'est la seule plage de la région où ils viennent et nous essayons de les protéger au maximum. Je m'approche lentement pour voir si je vais avoir la chance de les observer aujourd'hui... Je scrute la plage à la recherche de ces gentils compagnons et au bout de quelques minutes j'en aperçois un! Je m'approche un peu plus de manière à bien le voir.
Soudain, il commence à me regarder! Sa tête reste figée vers moi. Je suis sûre qu'il me regarde. Il n'y a rien d'autre aux alentours. Je plante mon regard dans le sien mais il ne bouge pas d'un centimètre! C'est extrêmement perturbant, pourquoi ce phoque a t-il un soudain attrait pour moi? En temps normal, ils ne fixent jamais les humains de la sorte.
Je décide de m'approcher pour voir si il réagi. J'avance de quelques pas, puis un peu plus jusqu'à me retrouver à cinq mètres de lui. Le phoque me suit toujours du regard! J'ai soudainement envie de m'amuser un peu... Je me déplace sur le côté, pour voir se réaction et il me suit étrangement du regard! Ce phoque est littéralement obsédé par moi! Je commence à lui faire des grimaces de toutes sortes mais évidemment il ne réagit pas, cela aurait été bien trop drôle!
"Et si je dansais? Peut être que ça lui ferait peur!"
Je comme de alors à danser et chanter la macarena toute seule au milieu de la plage et devant ce phoque toujours impassible! C'est quand même fou que je n'arrive pas à le faire bouger!
J'essaie toutes les danses possibles et inimaginables mais rien n'y fait! Tous les oiseaux s'envolent loin de moi et je me demande si c'est à cause de mes mouvements ou de ma magnifique voix... Mais pourquoi ce phoque s'obstine t-il à me regarder et à me suivre du regard à chacun de mes mouvements?
J'entame des roue, des piquets, des roulades, des sauts, toutes sortes d'acrobaties pour le distraire mais rien.

-Qu'est ce que tu as! Pourquoi tu me fixe comme ça? Tu vois pas que ça me stresse!

Je m'assoie dans le sable en face de lui et entame un combat de regards. Mais au bout de deux minutes, j'abandonne réalisant qu'il gagnera! Ce phoque a le don de m'énerver!

- Tu veux pas faire quelque chose? Je sais pas bouger un peu, participer à ma danse! Tu reste planter là sans rien faire!

Soudain, je prends conscience de ce que je suis en train de faire...

-Que le ciel me pardonne, je deviens folle! Je suis en train de discuter avec phoque, si ça se trouve il est terrorisé en plus!






Maintenant, un nouveau défi! Tu devras mettre les mots haricots vert, pot de chambre, anarchie et juridiction dans le même texte et le héros (héroïne) devra sauter à cloche pied et écouter des musiques folkloriques russe! XD bon courage!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 140
Points par rp : 12268
avatar
Magicien errant
Nathaniel Gleams
MessageSujet: Re: Défis d'écriture Sam 2 Mai - 17:20

Puisque personne ne se dévoue, je relève le défi ! :p

_________________
Le poète n'est pas celui qui dit Je n'y suis pour personne
Le poète dit J'y suis pour tout le monde
~Claude Roy~

La culture, c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase !

On ne touche pas à la liberté d'expression !
~07/01/15~
~Je suis Charlie~

On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède
~Françoise Giroud~

Un chat possède neuf vies. 
Pendant les trois premières, il joue, pendant les trois suivantes, il voyage, et pendant les trois dernières, il reste à la maison.
~Proverbe anglo-saxon~

Ne pas parler de poésie en écrasant des fleurs sauvages...
~Barbara~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gleamy4444.unblog.fr/
Messages : 140
Points par rp : 12268
avatar
Magicien errant
Nathaniel Gleams
MessageSujet: Re: Défis d'écriture Dim 3 Mai - 18:55

Voici mon texte :

La neige tombait en rafales sur la place Rouge. De jeunes filles dansaient au cœur de Moscou, sans se soucier des conditions climatiques. Leurs tresses se balançaient au rythme de leurs sauts et de leur dance. La musique folklorique russe montait vers le ciel gris de nuages. Devant la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, des touristes s’arrêtaient pour les regarder, oubliant pour un instant le froid, submergés par l’énergie des danseuses qui sautaient à cloche pied et qui tournaient, tournaient, jusqu’à en avoir le tournis. Puis, la musique décrut doucement, les hauts parleurs installés au milieu de la place se taisant progressivement. Les artistes saluèrent la foule qui les applaudit à grand renfort de cris.

Olga, 17 ans, plus vraiment une adolescente, mais pas vraiment encore une femme, faisait partie de cette troupe. Elle avait intégré le groupe un mois avant, se mettant sous les ordres d’Anastazia, une matrone qui dirigeait son groupe de danseuses avec gentillesse mais fermeté. Elle-même était sous la juridiction de Boris, un russe peu aimable qui était l’adjoint au maire de Moscou. Il s’occupait des animations dans la ville, et avait embauché Anastazia en lui ordonnant de rendre plus gaie la place Rouge. Aussi, elle lui faisait honneur, comme lui faisaient honneur ses danseuses. Elles obéissaient à des chorégraphies traditionnelles très strictes, ou la moindre erreur était passible d’un renvoi pur et simple. Et Olga ne pouvait se permettre de perdre son emploi. Malgré son faible salaire, elle arrivait à nourrir sa famille, bien qu’ils ne puissent se nourrir uniquement d’haricots verts en boîtes.

Olga quitta ses amies et la place Rouge pour rentrer chez elle. Elle habitait un minuscule appartement délabré dans un des pires quartiers de Moscou. Elle avait bien faillit se faire violer une ou deux fois, mais elle s’en était toujours sortie. L’anarchie qui y régnait lui permettait de se cacher facilement, au milieu des cartons, des ordures et des murs écroulés. Ce jour-là, elle ne rencontra aucun problème sur le chemin du retour. Lorsqu’elle arriva devant la porte de son logement, une odeur putride l’assaillit. Sur le seuil avait été déposé un pot de chambre. Rempli, bien sûr. Dégouttée, elle le souleva et le jeta par la fenêtre. Elle l’entendit s’écraser avec un bruit sourd, amortit par la neige. Elle s’apprêtait à passer la porte lorsqu’elle remarqua qu’il y avait un bout de papier posé sur le paillasson. Il avait été vraisemblablement déposé sous le pot.

Salut Jolie. T’as aimé mon cadeau ? Un beau cake démoulé rien que pour toi. Je sais où tu habites. Tu m’as peut-être semé une fois, mais on me la fait pas, à moi ! Je t’ai retrouvé, tu vas devoir payer pour la honte que tu m’as donnée devant mes camarades. Tu vas gentiment te présenter dans ta rue demain, 20h. Sinon, je te pourris la vie, à toi et à ta famille. J’ai bien hâte de te voir de très près, poulette.



Olga leva la tête vers le ciel, ferma les yeux et soupira. Ce gros balourd qu’elle avait semé l’avait retrouvée. Elle n’avait personne pour la protéger. Que faire ? Epuisée, Olga ravala ses larmes et pénétra chez elle, où son petit frère de 10 ans et son grand-père de 70 l’attendaient.


Voilà ! J'espère que j'ai bien répondu à tes exigences ! Maintenant, voilà mon défi : tu devras écrire un texte parlant de lumière et d'obscurité. Dans ce texte, tu rajouteras un petit homme grincheux, des nuages, une pépite d'or et un lynx ! Bon courage !

_________________
Le poète n'est pas celui qui dit Je n'y suis pour personne
Le poète dit J'y suis pour tout le monde
~Claude Roy~

La culture, c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase !

On ne touche pas à la liberté d'expression !
~07/01/15~
~Je suis Charlie~

On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède
~Françoise Giroud~

Un chat possède neuf vies. 
Pendant les trois premières, il joue, pendant les trois suivantes, il voyage, et pendant les trois dernières, il reste à la maison.
~Proverbe anglo-saxon~

Ne pas parler de poésie en écrasant des fleurs sauvages...
~Barbara~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gleamy4444.unblog.fr/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Défis d'écriture

Revenir en haut Aller en bas

Défis d'écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Débat : Votre rythme d'écriture
» En cours d'écriture Boule Scintillante | Chaton => Iris
» Une écriture pour le Rohan
» Nouvelles polices d'écriture
» Défis d'écriture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 5 royaumes :: Flood :: Jeux et autres-