Bienvenu sur les 5 royaumes! JOYEUX ANNIVERSAIRE AU FORUM QUI FÊTE SES 1 ANS!!


Partagez|

Retrouvailles inespérées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 36
Points par rp : 12873
avatar
Armurière
Octavia L. Dunken
MessageSujet: Retrouvailles inespérées Mar 10 Mar - 21:17


Retrouvailles inespérés
(prévert) ▽ Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.
Il fait un soleil radieux, comme très souvent à Clepsyr. Je ne suis plus habituée à une telle chaleur et je comprends pourquoi on dit qu'un étranger ne tient pas deux heures à Clepsyr. Il est au alentours de midi et j'arrive devant la ville d'Esshar. J'attache le dromadaire que j'ai utilisé pour traverser le désert et je commence à prendre le matériel dont j'ai besoin. Aujourd'hui, un immense marché se déroule à Esshar, c'est une occasion à ne pas louper car des acheteurs de tous les royaumes seront présents! J'attend à l'entrée de la ville car un homme devrait me rejoindre afin de m'aider à transporter mon chargement et à monter mon stand. C'est un ami à mon maître que j'ai déjà rencontré à plusieurs reprises et qui est prêt à tout pour m'aider depuis l'arrêt de son ami. J'ai beaucoup de contacts à travers les cinq royaumes, ce qui me permet de ne pas être totalement seule en cas de problème. En temps normal, je n'aime pas demander de l'aide comme cela, mais je ne pouvais pas porter autant de choses seule dans cette ville si instable.
Près des remparts, un homme assez jeune, vêtu d'un pantalon de toile ample et d'une chemise légère en toile également me fait un signe de la main. Je reconnait très vite Amir, je lui répond et il s'approche de moi. Après avoir prit de mes nouvelles et de celles de mon maître, il me propose de m'aider à transporter mon chargement d'armes et d'armures jusqu'à la place du marché. J'accepte volontiers et nous commençons à remplir le charriot qu'il a apporté. À chaque fois que je viens dans ce royaume, j'appréhende mon entrée dans la ville. Celle ci me rappelle tellement de souvenirs... Les plus forts sont ceux avec ma sœur, lorsque nous étions petites. Mais j 'ai du mal à croire que je la retrouverais un jour... À forces d'enchaîner les échecs, ces personnes dont le nom de ma sœur ne dit rien, je commence à me dire qu'elle n'a peut être pas eu autant de chance que moi.
Lorsque toutes les armes et armures sont installées dans le charriot, nous entrons dans la ville. Il règne une effervescence rare à Esshar, mais j'ai l'habitude des grands marchés.
Je connais cette ville par cœur, ses moindres ruelles, auberges et recoins. Je l'ai tellement parcourue lorsque j'étais petite... Nous avançons vers la place du marché et l'activité augmente de plus en plus. Au milieu de tous ces gens, j'ai peut être une chance de trouver quelqu'un qui connait ma sœur... Mais peut être n'est elle jamais revenu à Esshar depuis sa disparition, peut être lui est il arrivé quelque chose... Je refoule cette idée, il ne faut pas penser au pire.

La grande place et noire de monde et des étalages de toutes sortes se serrent, en essayant d'avoir le meilleur emplacement. Si j'ai demandé à Amir de m'aider, c'est qu'il a suffisamment de connaissances pour me trouver un emplacement digne de ce nom. En effet, lorsque je vois l'étalage qui m'est réservé et qui n'attend que moi , je n'ai qu'une envie, sauter à son cou. Mais je sais rester calme et me contente de le remercier pendant un moment.
Nous posons les sacs de toiles contenants toutes les armes et armures, puis je les dispose de façon méthodique, comme mon maître m'a apprit à faire. Les armes sont bien visibles et misent en valeurs, et les armures sont installées sur des mannequins de bois, aussi fournis par Amir. Je ne cesse de le remercier en lui promettant de lui rembourser tout ce qu'il a fait pour moi. Depuis la maladie de mon maitre, ses anciens amis et collaborateurs se sont prit d'affection pour moi, ce qui m'est très bénéfique.

Les passants regardent les armes, s'arrêtent, posent des questions. J'exerce un métier où il faut être très patient car, une femme qui vend des armes, c'est souvent très mal vu. Les gens considèrent que je ne suis pas assez forte pour vendre des armes, que c'est un métier réservé aux hommes. Ce n'est pas toujours facile à vivre, mais il faut savoir faire abstraction de certaines choses.

Une de mes plus grandes passion est d'observer les gens, sûrement par ce que, au fond de moi j'espère toujours voir ma sœur parmi les passants. Mais il y a tellement de monde, qu'il m'est difficile de descripteur les visages.
Pourtant, une fille attire mon attention, cela fait plusieurs fois qu'elle passe discrètement devant mon étalage, en jetant des coups d'œil furtifs. Elle doit avoir un âge similaire à celui de ma sœur... Je pourrais toujours tenter de m'interpeller pour savoir si son nom lui dit quelque chose...

Au bout d'un quart d'heure, je la vois repasser devant moi et je m'exclame :

- Bonjour! Vous cherchez une arme? Une pièce d'armure?

Voyant qu'elle ne me répond pas, je décide d'enchaîner :

- Est-ce que par hasard, vous ne connaîtriez pas une certaine Raven L. Dunken? Elle dois avoir environ votre âge et elle est née à Esshar.




▲ CLEPSYR
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Points par rp : 12850
avatar
Mercenaire
Raven L. Dunken
MessageSujet: Re: Retrouvailles inespérées Sam 14 Mar - 21:00


 Retrouvailles Inespérées


J'ai fait un rêve cette nuit. Pas comme un cauchemar comme j'en ai l'habitude où je me retrouve ligotée au fond d'un trou, ou alors dans un char rempli d'esclaves pour la prochaine vente...Ce ne sont que des souvenirs, transformés dans mon esprit m'empêchant d'oublier toutes les horreurs que j'ai traversé jusqu'à aujourd’hui. Enfin je me peux me sentir libre et en sécurité. C'est une première pour moi à vrai dire car je suis normalement sans cesse aux aguets, prête à intervenir dans n'importe quelle situation. Quelle que soit le danger, je peux maîtriser. Toujours. J'ai cette manie de vouloir tout contrôler et même dans mon métier de tous les jours je veux que tout soit parfait. Sinon, ma négligence m'attire des ennuis et ce ne serait pas bon pour ma réputation. Les mercenaires sont nombreux mais les affaires intéressantes, rares et le gagne pain encore moins. Je soupire sentant la chaleur étouffante du royaume passer les imposants murs de la capitale tandis qu'une odeur de sueur se montre de plus en plus présente. Les rues grouilles à cette heure çi et la grande place est bondée. Je ne vois pas plus loin que le bout de mon nez dans cet endroit. C'est à en devenir claustrophobe! J'y vais de temps en temps pour m'acheter des provisions, des armes et des armures. Tout le nécessaire quoi.

Je me balade gaiement à travers le petit monde qui peuple Clepsyr, jettant des petits regards furtifs à droite et à gauche mais ne m'arrêtant jamais vraiment; puis me rend compte qu'une jeune femme m'observe. Elle me ressemble un peu, ou du moins nous avons la même couleur de cheveux et d'yeux. Mais c'est courant par ici, jamais vous ne verrez de vrais habitants blonds aux yeux bleus. C'est tout simplement impossible. Rien qu'à cause de la chaleur et du soleil qui tape avec vigueur sur nos têtes que notre peau est plus foncée que la moyenne.

- Bonjour! Vous cherchez une arme? Une pièce d'armure?

Je la détaille de haut en bas et tarde à répondre. Elle s'en rend compte et avant que je ne puisse dire quoi que soit pour briser le silence gênant qui s'est installé en seulement quelques secondes.

- Est-ce que par hasard, vous ne connaîtriez pas une certaine Raven L. Dunken? Elle dois avoir environ votre âge et elle est née à Esshar.

Je hausse les sourcils de surprise, le coeur lourd. Cela fait bien longtemps qu'on ne m'a pas appelé ainsi. Je n'utilise que mon prénom la plupart du temps. J'esquisse un petit sourire espiègle tandis que des paroles s'échappent des mes lèvres séches à cause du temps:

- Pourquoi? Si je la connaissais, qu'est ce que ça pourrait vous faire?

Je passe une main dans ma chevelure brune indomptable et tape doucement du pied.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Points par rp : 12873
avatar
Armurière
Octavia L. Dunken
MessageSujet: Re: Retrouvailles inespérées Jeu 19 Mar - 21:41


Retrouvailles inespérés
(prévert) ▽ Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.  
- Pourquoi? Si je la connaissais, qu'est ce que ça pourrait vous faire?

Je sens dans l'intonation de sa voix que la personne dont je lui ai parlé ne lui est pas étrangère, sinon pourquoi aurait elle réagit ainsi? Une vague d'espoir renaît soudainement en moi! Peut-être que cette fille connait ma sœur! Ce serait un pas de géant vers elle! J'espère que ce n'est pas simplement son caractère qui l'a fait réagir ainsi, car je serait très déçu si elle a m'apprenait qu'elle ne la connait pas.  Je suis tentée de lui dire la vérité sur l'identité de ma sœur, mais je préfère être prudente.

- Il s'agit d'une personne qui m'est très chère et que je souhaite retrouver.

Son regard change soudainement, comme si ce que je venais de dire la perturbait. Il n'y a pas de doute possible, elle connait ma sœur, peut être même que c'est une amie à elle. Si elle peut me dire la moindre information à son sujet, ce serait pour moi une merveilleuse journée.
Elle se rapproche de mon étalage, en me regardant dans les yeux :

- Peut-être que je la connais. Mais d'abord, qui es tu? me demanda t-elle d'un ton sec.

Je n'ai rien a perdre en lui donnant mon nom.. Enfin je l'espère! Elle ne m'inspire pas totalement confiance avec ses questions et son regard qu'elle pose sur moi depuis un moment. Mais si je veux obtenir quelque chose de cette jeune femme, il va bien falloir que je tente! Grâce à mon métier j'ai toujours appris à essayer au maximum d'obtenir ce que je veux de mes clients, et mon maître m'a toujours dit que ma force de persuasion résidait dans ma manière de convaincre les gens sans qu'ils en ai l'impression. Je devrais bien réussir ici aussi! Ce n'est pas pour vendre des armes, mais le principe est le même. Le client déteste qu'on lui cache des choses, il faut répondre clairement à ses question. Je décide donc d'être franche avec la jeune femme devant moi :

- Je me nomme Octavia Dunken, armurière à travers les cinq royaumes!  

Cette fois ci, l'expression de mon interlocutrice change totalement. Je n'ai plus aucun doute à avoir, elle connait ma sœur. J'ai envie d'exploser de joie, mais elle ne m'a encore rien affirmé et peut être que je ne fais que m'imaginer ce que j'aimerais qu'il se passe. Cela fait si longtemps que j'attend que quelqu'un réagisse à l'évocation du nom de ma grande sœur! Si longtemps que j'attend ce moment!



▲ CLEPSYR
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Points par rp : 12850
avatar
Mercenaire
Raven L. Dunken
MessageSujet: Re: Retrouvailles inespérées Dim 19 Avr - 13:48


 Retrouvailles Inespérées


Mon visage change immédiatement, dès qu'elle a fini sa phrase je me transforme littéralement. Un immense sourire s'affiche sur mon visage et je me remémore ses paroles si douces et agréables à mes oreilles à cet instant précis: "Je me nomme Octavia Dunken, armurière à travers les cinq royaumes!". J'éclate d'un petit rire géné, ne sachant plus quoi dire, ma langue bien pendue disparaissant peu à peu avec mon inquiétude. Ma soeur est en vie. Octavia est vivante. Mon coeur bondit dans la poitrine et j'ai l'impression que je vais exploser, tous mes sentiments se mélangent et j'en perds tous mes repères. Je finis par bafouiller, la tête embrouillée par tant d'émotions:

- Moi c'est ...moi c'est Raven L. Dunken  et je suis une mercenaire...

Je remarque alors qu'une fine larme coule le long de chacune de mes joues et je soupire en les essuyant avec mes doigts tremblants. J'ai envie de me reprendre, ce n'est pas dans mes habitudes d'être dans cet état, enfin! Je suis sensée être apte à combattre dans n'importe quelle situation mais à cet instant précis je me rends compte que je ne serais bonne à rien si on tentait de m'attaquer, surtout si c'est par surprise. Je ne sais plus quoi lui dire. Enfin si, justement, des dizaines de questions traversent mon esprit mais je ne sais pas par quoi commencer. Lorsque je l'avais revu pour la dernière fois, je m'étais faite vendre et ce n'est pas un souvenir très glorieux. Malgré tout je trouve qu'on s'est pas mal débrouillée toutes les deux pour en arriver là.

J'aimerais tellement la serrer dans mes bras, la sentir près de moi et connaître son parcours mais je ne suis pas très douée dans les relations humaines et même si j'ai des valeurs, câliner quelqu'un n'en fait pas partie. La plupart du temps je ne pense qu'à plaire à mes clients rien de plus, c'est la seule façon que j'ai trouvé pour survivre et me forger une réputation. C'est moche et j'en suis bien consciente mais je ne suis pas une catin pour autant et si je me fais trop humiliée je tue toujours mon patron à la fin. Je suis un mercenaire et je n'appartiens à personne. L'argent est la seule chose qui compte dans ce monde. Ou du moins c'est ce que je croyais jusqu'à aujourd'hui, c'est ce que je m'étais forcée à penser pour masquer mon chagrin et mon éternelle solitude.

- Père m'a dit que tu étais morte! Tuée par le roi de grimway et le duc de preuilly...

Voyant ces yeux s’écarquiller, je continue:

- Mais ne t'en fais pas, je l'ai tué. Il est pas près de nous faire du mal comme avant, ce gros lâche a eu ce qu'il méritait.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Points par rp : 12873
avatar
Armurière
Octavia L. Dunken
MessageSujet: Re: Retrouvailles inespérées Dim 26 Avr - 14:13


Retrouvailles inespérés
(prévert) ▽ Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.  


- Moi c'est...moi c'est Raven L. Dunken et je suis une mercenaire...

C'est impossible. Je suis dans un rêve, je dois me réveiller! Je reste bloquée, mes yeux ne peuvent se détacher de cette fille. Je la dévisage et plus je la regarde, plus je retrouve les traits de ma sœur. Mais je n'arrive pas a y croire, je ne peux pas me faire à l'idée d'être à seulement quelques pas d'elle. Je remarque deux larmes couler le long de ses joues. Une inconnue n'aurait pas pleurer en me voyant... Elle a donc dit la vérité.
Je plaque ma main contre ma bouche pour étouffer un sanglot. Ma sœur adorée, que je recherche depuis tant d'année, celle qui m'a été arrachée alors que je n'était qu'une enfant... Devant moi, si près, avec seulement un étale d'arme pour nous séparer. Je sens mes joues se tremper, elle essaie de contenir ses larmes, mais pour moi c'est impossible. Je la dévisage et retrouve la grande sœur, forte et courageuse que j'avais. Elle a dit qu'elle était mercenaire. Son métier consiste à tuer. Mais je m'en fiche car pour moi elle reste la meilleure. Je me revoir encore l'admirer quand elle courait dans les rues de la ville ou qu'elle tenait tête à notre père. Et pourtant nous n'étions que des enfants... J'ai tellement hâte de savoir ce qu'elle devient, les épreuves qu'elle a dû traverser et son parcours depuis qu'elle a été vendu comme esclave. Car je sais bien qu'elle a subi le même sort que moi...
Je veux la prendre dans mes bras, rattraper le temps perdu! Je m'apprête à contourner mon étalage pour la rejoindre mais elle prend la parole :

- Père m'a dit que tu étais morte! Tuée par le roi de Grimway et le duc de Preuilly...

Comment a-t-il pu inventer un mensonge pareil?! N'assumait- il pas le fait de m'avoir vendu comme esclave? Lui qui m'a toujours traité comme une bonne a rien, il a préféré dire que j'avais été tuée pour éviter d'être accusé! Je n'en reviens pas! Il est donc resté un lâche jusqu'au bout. Je me demande ce qu'il est devenu... Et j'espère bien ne plus jamais recroiser son chemin. Sinon je sens que mes armes ne vont pas rester sagement sur la table...

- Mais ne t'en fais pas, je l'ai tué. Il est pas près de nous faire du mal comme avant, ce gros lâche a eu ce qu'il méritait.

Elle l'a tué. Elle nous a vengé. Nous sommes maintenant réunis et débarrassée de notre "père". Je ne peux plus rester derrière mon étalage. Je saute pas dessus les caisses et je cours vers elle pour la prendre dans mes bras. Cela faisait si longtemps que j'attendais ce moment. Désormais je ne veux plus la quitter, je voudrais rester là indéfiniment. Je resserre mon étreinte comme pour qu'elle ne disparaisse pas à nouveau.

- Tu es la meilleure... Merci de l'avoir tué. Tu m'as tellement manquée.    

Mes paroles sont ponctuée de sanglots. Cela doit lui paraître puéril... Pleurer devant autant de personne... Mais je ne peux pas m'en empêcher. En ce moment je me fiche éperdument de l'avis de tous ses passants. Tout ce que je sais c'est que toutes les larmes accumulées depuis sa disparition, refont surfasse aujourd'hui.  

-  Je veux tout savoir. Raconte moi tout depuis notre disparition.  

Je me détache d'elle à contre cœur, il faut que je surveille les armes. Il serait dommage que je me fasse voler à ce moment là. Mais bon, je suis avec une mercenaire!

▲ CLEPSYR
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Retrouvailles inespérées

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles inespérées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 5 royaumes :: Le Royaume de Clepsyr :: Le royaume de Clepsyr :: Le village-