Bienvenu sur les 5 royaumes! JOYEUX ANNIVERSAIRE AU FORUM QUI FÊTE SES 1 ANS!!


Partagez|

[TERMINE] Enquête dans le désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 140
Points par rp : 13158
avatar
Magicien errant
Nathaniel Gleams
MessageSujet: [TERMINE] Enquête dans le désert Dim 22 Fév - 21:48


 
Enquête dans le désert
Nathaniel Gleams & Arwen Diaëlkyl


 
Le désert d’étendait à perte de vue. Un vent chaud charriait des grains de sable qui rentraient dans les yeux et dans la bouche de Nathaniel. Le soleil dardait ses rayons impitoyables sur le paysage tout aussi austère.  La chaleur était écrasante. Nathaniel se maudissait d’être venu dans ce pays de malheur ! Tout ce qu’il détestait était réuni en ce lieu : le sable, la chaleur, les escrocs… Mais s’il voulait percer le mystère de la magie, il devait mener l’enquête dans toutes les parties du continent. Et jusqu’à preuve du contraire, le royaume de Clepsyr faisait partie de celui-ci… Nathaniel pestait donc tout en avançant tant bien que mal. Il cherchait des vestiges du passé, un temple ou un ancien village, perdu et oublié au milieu des dunes, quelque chose qui pourrait l’avancer sur la piste de l’origine de la magie. Il avait repérer grâce à sa boule de cristal, de son observatoire, une dépression parmi les dunes, mais pour la retrouver dans l’immensité du désert, c’était une autre affaire… Il marchait donc déjà depuis plusieurs heures, à la recherche de ce qu’il espérait être un indice crucial.
Il n’avait pas croisé âme qui vive dans la région depuis le début de son périple. Il se sentait seul, comme s’il était le seul être vivant à des kilomètres à la ronde.

Seulement, Nathaniel n’était pas seul, et non loin de lui se trouvait une colonie de scorpions. Comme s’ils avaient entendus les pensées de Nathaniel ils décidèrent de l’attaquer à ce moment précis. Tout autour du jeune magicien, des tas de poussières commencèrent à se former et une cohorte de scorpion l’encercla. Les bêtes, plus grosses que la moyenne, avaient une carapace noire deux grosses pinces à l’avant. A l’arrière, elles avaient un formidable dard qui suintait de poison. Nathaniel connaissait les dangers du désert et ses habitants. Aussi, il savait comment se débarrasser de ces nuisibles. De plus, un peu d’action ne faisait jamais de mal et cela faisait longtemps que Nathaniel n’avait pas pratiqué de magie offensive, faute d’ennemis. Alors que les bestioles s’avançaient vers lui, Nathaniel sortit son sceptre et le leva en direction du soleil. « Par la force de l’astre du jour : ignis ! » Un coup de vent souleva le sable du désert tandis que le saphir incrusté dans le sceptre luisait et recevait l’énergie du soleil. Et alors, comme à travers une loupe, les rayons du soleil furent concentrés en un rayon de feu mortel. Nathaniel fit pirouetter son sceptre d’une main. Le bois fendit l’air tandis que le saphir brulait les scorpions grâce à la force du soleil. Lorsque Nathaniel arrêta le sceptre, il était entouré de petits tas de cendres fumants qui commençaient déjà à se disperser grâce au vent. Un petit scorpion sortit à moitié de sous le sable pour voir ce qu’il se passait. Il était habitué à ce que les adultes de sa famille tuent les proies et à les déguster ensuite tous ensemble. Mais lorsqu’il vit que la proie en question était toujours debout, il se dit que tout ne s’était sans doute pas passé comme prévu. Il essaya de faire demi-tour mais n’en eut pas le temps. Il reçut un sort d’immobilisation de Nathaniel et resta bloqué dans sa position. Nathaniel tendit la main et ramassa la petite bête qui ne pouvait rien faire pour se défendre. Il l’examina soigneusement. Cette bestiole pouvait lui être utile. Elle secrétait un poison rare et utile dans le royaume de Mislia et s’il la conservait vivante, elle pourrait lui produire le précieux liquide. Il matérialisa une petite boîte en bois dans laquelle il perça deux trous et qu’il mit dans sa besace. Au moins, son expédition ne lui aura pas servie à rien. Il réinstalla ses affaires convenablement et continua son périple à travers les dunes. Mais, ce coup-ci, Nathaniel resta sur ses gardes et sonda continuellement les environs de façon à savoir si quiconque ou quoi que ce soit arrivait. Aussi, il ne fut pas surpris lorsqu’une jeune fille lui tomba dessus, au détour d’une dune.


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Le poète n'est pas celui qui dit Je n'y suis pour personne
Le poète dit J'y suis pour tout le monde
~Claude Roy~

La culture, c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase !

On ne touche pas à la liberté d'expression !
~07/01/15~
~Je suis Charlie~

On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède
~Françoise Giroud~

Un chat possède neuf vies. 
Pendant les trois premières, il joue, pendant les trois suivantes, il voyage, et pendant les trois dernières, il reste à la maison.
~Proverbe anglo-saxon~

Ne pas parler de poésie en écrasant des fleurs sauvages...
~Barbara~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gleamy4444.unblog.fr/
Messages : 50
Points par rp : 12752
avatar
Trafiquants
Arwen Diaëlkyl
MessageSujet: Re: [TERMINE] Enquête dans le désert Lun 23 Fév - 23:21


 ENQUÊTE DANS LE DESERT


Les grains de sable chaud tombent petit à petit entre mes doigts, lorsqu'il n'y a plus aucun grain au creux de ma main, je me baisse pour en prendre à nouveau et le sentir le sable me filer entre les doigts. Il fait chaud, mais la chaleur est supportable, en tout cas pour moi. Mais le vent a décidé d'être de la partie, et ralentit mon avancée dans le désert. Je soupire... Cette mission ne se passe vraiment pas comme prévu ! Je me fais attaqué par des brigands sur le chemin pour me rendre à Esshar, la capitale, j'arrive à m'en sortir après trois heure de négociation et un peu de somnifère mais les ennuis ne s’arrêtèrent pas là ! L'homme à qui je devais vendre mes poisons avait oublié le rendez vous que nous avions fixé et j'ai dû attendre deux jours de plus en ville ! J'accumule le retard depuis le début de ce voyage et je sens que mon père ne va pas apprécié du tout ! Je soupire de nouveau... je pense que si j'ai un demi jour de repos avant la prochaine mission je devrais me réjouir, car je sens qu'à peine arrivée au camps, je devrais repartir ! De toute façon, je commence à avoir l'habitude et au moins, pendant mes missions, je suis tranquille !

Je fouille dans mon sac de tissu pour en sortir un morceau de viande et une gourde. Les poisons rapportent beaucoup en ce moment, et mon père sait tout de même reconnaître mon travail, il me donne une bonne part pour la nourriture et toutes les choses dont j'ai besoin pour survivre dans le désert.
Je commence donc à mordre dans le morceau de viande froide, que j'ai cuite hier soir. C'est un peu dure, mais je m'en contente parfaitement !
Je regarde la position du soleil et les dunes autour de moi, avec un peu de chance, je devrais être arrivée dans deux jours !

Soudain, je m'arrête.
Un bruit.
Ce n'est pas normal, je devrais être seule dans cette partie du désert. Aucun groupe n'a monté son camps dans les environs. Ma main se pose sur ma dague.
J'aperçois une ombre au loin et à pas de loup, je me dirige vers elle. Lorsque je suis assez prés pour voir à qui j'ai à faire, je me couche à plat ventre contre le sable pour éviter d'être repérée.
Que fait cet homme vêtu d'une espèce de cape bizarre ? Je me rend compte qu'il tient un immense bâton à la main, comme un sceptre ! Je ne fais aucun bruit, ce qui est un peu ma spécialité. Je le regarde se baisser et mettre quelque chose dans une boite. Je m’arrête de respirer en voyant qu'il met un scorpion dans son sac ! Ces scorpions sont très rares et il est hors de question, que quelqu'un me vol un de mes poison favoris ! Si cet homme emporte un scorpion, des personnes chercheront un antidote, et il se vendra bien moins chère. Car pour l'instant seul mon père a réussi à fabriquer un antidote pour le poison que nous donne ces scorpions et nous avons bien l'intention de faire marcher les affaires encore un moment.  Comment a t-il pu l'immobiliser et le prendre dans sa main ! Il faut être très doué et avoir beaucoup d'expérience pour le faire.. Surtout qu'il n'a pas du tout une tête à vivre dans le désert !
Il faut que je sache qui est cet homme, ou plutôt, que je me débrouille pour qu'il ne revienne plus jamais ici et qu'il ne vende pas le poison mortel du scorpion !
Il se relève et scrute les horizons.
C'est le moment.
J'attaque.
Je me précipite sur lui, ma dague à la main. Mais à peine suis je arrivée derrière lui qu'il se retourne brusquement ! C'est impossible, personne ne remarque ma présence en temps normal ! Jamais je ne me pardonnerais d'avoir loupé mon coup. Mais il ne faut jamais abandonner, j'empoigne ma dague et j'attaque cet homme étrange. Je sais très bien me batte et mon agilité est un grand avantage. Il n'a aucune arme sur lui, je le sens. Tout devrait se dérouler à merveille. Mais soudain, alors que ma dague se rapproche de son torse, mon bras s'arrête brusquement! Il m'est impossible de le bouger.
Je me mords la lèvre.
Cet homme est un magicien.
Comment ais-je pu être aussi naïve? Je décide de faire comme si je capitulais. Il ne peut pas être invincible, je vais simplement devoir redoubler de ruse. Lorsque son sort se dissipe, je reste debout devant lui, ma dague toujours au poing.

- Pourquoi avez vous prit ce scorpion? Vous avez plutôt intérêt à le reposer ou à me le donner sinon je peux vous dire que ça va mal tourner pour vous. Vous êtes peut être un magicien mais entre vous et moi, la personne qui est chez soi ici c'est moi. Et je connais mieux le désert que quiconque. Même si j'ai l'air d'une gamine, j'ai plus de ressource que j'en ai l'air et surtout beaucoup, beaucoup de contacts! Donc si vous tenez à la vie je vous conseil de partir d'ici et de remettre ce scorpion où vous l'avez trouvé.  

FICHE PAR SWAN.

_________________
Leur arme est la destruction
La notre est la création
Liberté d'expression

Je suis Charlie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 140
Points par rp : 13158
avatar
Magicien errant
Nathaniel Gleams
MessageSujet: Re: [TERMINE] Enquête dans le désert Sam 28 Fév - 11:14


 
Enquête dans le désert
Nathaniel Gleams & Arwen Diaëlkyl


 
 
Suite :
La gamine courait vers lui à toute vitesse. Mais qu’avait-elle donc pour courir aussi vite ? Venait-elle de se faire attaquer par des bêtes sauvages ou des brigands ? Nathaniel ouvrit la bouche mais n’eut pas le temps de prononcer un mot. La fille avait sorti une dague et lui donnait un coup en direction de la poitrine. Mais en plein milieu de son geste, son bras s’arrêta et Nathaniel sentit son bracelet protecteur chauffer. Il avait tenu ses promesses et l’avait protégé de cette attaque qu’il n’avait pas vu venir. Mais pourquoi cette gamine l’attaquait ? Le jeune magicien décida de d’utiliser un sortilège afin de l’immobiliser et de lui poser des questions mais il n’eut une fois de plus pas le temps de faire quoi que ce soit :
    « 
Pourquoi avez-vous prit ce scorpion? Vous avez plutôt intérêt à le reposer ou à me le donner sinon je peux vous dire que ça va mal tourner pour vous. Vous êtes peut être un magicien mais entre vous et moi, la personne qui est chez soit ici c'est moi. Et je connais mieux le désert que quiconque. Même si j'ai l'air d'une gamine, j'ai plus de ressource que j'en ai l'air et surtout beaucoup, beaucoup de contacts! Donc si vous tenez à la vie je vous conseille de partir d'ici et de remettre ce scorpion où vous l'avez trouvé. »
C’est qu’elle avait du cran, la morveuse ! Nathaniel avait senti son bracelet se refroidir et sut que si elle l’attaquait une nouvelle fois par surprise, il ne pourrait pas compter dessus. Elle avait raison, bien sûr ! Si elle décidait de combattre au corps-à-corps et de se jeter sur lui, il ne pourrait presque rien faire. Mais même si une intelligence intense brillait dans les yeux de l’enfant, il avait beaucoup plus d’expérience qu’elle. Il savait duper son monde.
    « Pourquoi être aussi agressive, jeune fille ? Ne connaissez-vous donc pas la politesse ?
    -Seulement avec mes clients. Maintenant, vous allez relâcher ce scorpion et je vous laisserez peut être tranquille. »
Les manières autoritaires de la gamine irritèrent Nathaniel. Mais il ne devait pas perdre son sang-froid et sa lucidité sinon s’en était finit de lui.
    « En quoi la liberté de ce scorpion te tient à cœur ?
    -Et toi, pourquoi t’as envie d’emmener ce pauvre scorpion hors de son désert ?
    -Simple souvenirs de ma victoire contre une horde de ces bestioles. De toute façon, ce n’est plus qu’un cadavre. Le relâcher ne servirait à rien alors qu’il ferait très bien dans mon salon. »
Son regard dubitatif apprit à Nathaniel qu’elle n’en croyait pas un mot. Mais il rechignait à passer à l’attaque. Comment pouvait-il calmer le jeu ?
    « D’abord, qu’est-ce que tu fais dans le désert ? Tu t’y plais tellement que tu veux y habiter ? »
Le ton incisif de la jeune fille surprit Nathaniel. Lui aussi était parti jeune de chez lui pour vivre seul loin de tout mais il n’avait jamais été si agressif.
    « Je suis seulement de passage. Je cherche des réponses à mes questions.
    -J’en ai rien à faire. C’est ta dernière chance. Libère ce scorpion. »
L’affrontement paraissais inévitable, malgré tous les efforts de Nathaniel. Il savait qu’il était en danger. Cette gamine n’hésiterait pas à le tuer. Il projeta son esprit vers elle et l’analysa. Ainsi, elle était trafiquante et elle servait son père. Voilà sans doute pourquoi elle s’intéressait au scorpion.
    « Eh beh ? T’as perdu ta langue ?
    -Non, non. Je réfléchissais seulement. Si tu veux à tout prix un scorpion, je peux simplement en attirer d’autre, tu sais ! »
Aussitôt, Nathaniel sortit le sceptre de sous sa cape et le planta profondément dans le sol. La fille bondit aussitôt comme un chat sur lui mais s’heurta à un dôme transparent de protection, perdit l’équilibre et tomba au sol. Le vent se leva et le sable commença à s’envoler. Le saphir du sceptre de Nathaniel commença à luire et sa lumière bleue éclairait la jeune fille comme un projecteur. Elle cherchait à se relever mais le sable se dérobait tout le temps sous elle, s’envolant dans le ciel en formant une gigantesque tornade dont Nathaniel était le centre.



Bien au chaud, installé dans le sable, un vieux scorpion se félicitait. Il avait réussi à se débarrasser des jeunes mâles qui contestaient son pouvoir en les envoyant attaquer un humain. Réduit en cendre, ils ne pourraient plus le déranger. Son seul regret était le jeune scorpion de sa propre fille qui avait été capturé. Mais, comme il le disait souvent : pas de pitié pour les scorpions boiteux ! Il souhaitait désormais se reposer loin de l’agitation de la colonie qui pleurait les mâles morts pour eux. Soudain, un tremblement se fit sentir. Le vieux scorpion leva une pince. Un tremblement de terre ? Non. Une tempête. Aussitôt, il sut qu’il était trop près de la surface et qu’il était perdu. Les grains de sables au-dessus de lui se mirent à trembler et furent brutalement aspirés vers le haut, tout comme lui-même.


La fille s’était relevée mais elle ne savait pas comment attaque Nathaniel qui était protégé par sa tornade. Le magicien était satisfait. Il ne tiendrait pas beaucoup plus longtemps au vu de la puissance qu’il déployait mais il avait réussi son pari. Il stoppa brusquement son pouvoir et la tornade s’arrêta, faisant tomber au sol des tas de sable…et des scorpions. Ils atterrirent en un cercle parfait autour de Nathaniel. Désorientés, ils restèrent un moment immobiles avant de déceler la présence de deux humains autour d’eux. Mais ils n’eurent pas le temps d’amorcer le moindre geste. Nathaniel claqua des doigts et des étincelles bleus s’en échappèrent pour se diriger vers les bêtes. Elles disparurent dans leur carapace qui virèrent aussitôt au bleu foncé. Nathaniel sourit légèrement. Il se tourna vers la petite trafiquante et lui lança :
    « Alors, comment te sens-tu, jeune fille ? Prête à affronter mes nouveaux alliés ? »



made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Le poète n'est pas celui qui dit Je n'y suis pour personne
Le poète dit J'y suis pour tout le monde
~Claude Roy~

La culture, c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase !

On ne touche pas à la liberté d'expression !
~07/01/15~
~Je suis Charlie~

On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède
~Françoise Giroud~

Un chat possède neuf vies. 
Pendant les trois premières, il joue, pendant les trois suivantes, il voyage, et pendant les trois dernières, il reste à la maison.
~Proverbe anglo-saxon~

Ne pas parler de poésie en écrasant des fleurs sauvages...
~Barbara~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gleamy4444.unblog.fr/
Messages : 50
Points par rp : 12752
avatar
Trafiquants
Arwen Diaëlkyl
MessageSujet: Re: [TERMINE] Enquête dans le désert Dim 1 Mar - 17:05


 ENQUÊTE DANS LE DESERT


Je remarque qu'il a soudainement le regard vide. Rien qu'à le regarder je le déteste déjà, avec son air de « Monsieur-je-sais-tout ».

- Eh beh ? T’as perdu ta langue ?

-Non, non. Je réfléchissais seulement. Si tu veux à tout prix un scorpion, je peux simplement en attirer d’autre, tu sais !

Et voilà qu'il recommence à faire son intéressant. Il lui suffirait de poser ce scorpion et de partir d'ici sans broncher, mais non, il persiste à vouloir m'énerver ! C'est une très mauvaise idée de sa part ! Soudain, il sort un immense sceptre de sa cape. Je n'hésite pas un instant et fonce vers lui comme une furie, arme au poing. Mais je suis brusquement repoussée par quelque chose de transparent qui se forme autour de lui. Je tombe lourdement sur le sable brûlant. Bon sang, je ne vais jamais réussir à l'avoir !
Je tente de me relever, mais déjà, il invoque un autre sortilège et le sable ne cesse de glisser sous mon corps. Il m'est impossible de me redresser ! Une immense tornade de sable se forme autour de ce magicien et il disparaît presque de ma vue.
Au bout d'un moment, je parvient enfin à me relever et je contourne la tornade cherchant un moyen de l'attaquer.
Soudain, la tornade s’arrête. Le sable retombe sur le sol ainsi que... Des scorpions ! Je ne peux m’empêcher de jurer.
Pour couronner le tout, il commence à lancer un sort aux scorpions.
Il faut que je soit maline...

– Alors, comment te sens-tu, jeune fille ? Prête à affronter mes nouveaux alliés ? 

Je lui sourie. Il m'arrive de réfléchir avant de foncer tête baisée.

– Tu as peur n'est pas ? Tu as peur d'une gamine de onze ans, seule, dans un désert ! Tu ne peux pas dire le contraire car si tu n'avais pas peur tu n'aurais pas fait apparaître une dizaine de scorpions autour de toi . Ne me dis pas que ce scorpion va répondre à tes questions, parce que dans ce cas, je peux te le dire tout de suite. Même avec toute la magie de la pierre sacrée, tu ne pourras pas le faire parler.

Je remarque que le magicien est près à me lancer ces scorpions, alors j’enchaîne en le regardant droit dans les yeux.

– Je pense ne pas me tromper en disant qu'entre nous deux, celle qui a le plus besoin de ce scorpion. C'est moi. Celle qui a le plus besoin de manger, c'est moi. Celle qui a le plus besoin d'argent, c'est encore moi. Et étrangement, celui qui a le moins de tout cela, c'est toi. Alors mon coco, je te conseille d'arrêter ta magie bizarre, de laisser ces scorpions où tu les as trouvés et de partir très loin, sans jamais revenir.

Je fais une courte pause mais je ne lui laisse pas le temps de prendre la parole :


– Contrairement à toi, je n'ai pas peur. Car dans le désert, on né en sachant que l'on peut mourir à chaque instant. À chaque fois que je m'aventure seule quelque part, je sais que je peux mourir d'une seconde à l'autre. Mais aujourd'hui si tu me tue, je mourrai fière d'avoir défendu mon désert jusqu'à la fin. Alors je t'en prie, lance ces scorpions sur moi.




FICHE PAR SWAN.

_________________
Leur arme est la destruction
La notre est la création
Liberté d'expression

Je suis Charlie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 140
Points par rp : 13158
avatar
Magicien errant
Nathaniel Gleams
MessageSujet: Re: [TERMINE] Enquête dans le désert Dim 1 Mar - 18:27


 
Enquête dans le désert
Nathaniel Gleams & Arwen Diaëlkyl


 
 
Suite :

Rester calme. Respirer profondément. Sans sa patience légendaire, Nathaniel aurait déjà réduit en poussière cette enfant. Mais il n’était pas un meurtrier et, s’il tuait, c’était seulement lorsqu’il en était obligé. Nathaniel fixait les grands yeux sombres de la fillette qui venait de le provoquer comme personne ne l’avait encore fait. Elle était encore jeune mais avait beaucoup d’aplomb et de beauté. Elle paraissait intelligente et connaissait la légende de la pierre sacrée. Peut-être pourrait-elle l’aider ? Jusqu’à présent, il n’avait pas avancé dans ses recherches et il perdait un temps précieux….  Mais s’il arrivait à gagner la confiance de cette petite fille et s’il lui donnait une rémunération confortable, elle voudrait peut-être bien l’aider… Il veilla à créer une bulle de protection autour de lui pour contrer toute attaque surprise et retînt ses scorpions. Un grand  et franc sourire apparut sur son visage.

    « Je t’avoue, petite, que peu de personnes m’ont parlées ainsi. Je vais donc répondre à toutes tes questions, également avec franchise puisque tu la mérite. »

Ce changement de situation sembla étonner Arwen qui restait sur la défensive. Nathaniel était détendu, gardant seulement un œil sur sa bulle de protection et les scorpions.

    « Premièrement, je n’ai pas peur. Ni de toi, ni de rien, pas même de la mort. Pourquoi craindre l’inévitable ? Ce sont les idiots qui ont peur de cela. Deuxièmement, je répugne à tuer des humains. Alors, quand je combats, je m’offre souvent des alliés qui font le sale boulot à ma place. Troisièmement, je pourrais très bien faire parler ces animaux, mais pas au sens où tu l’entend. Je peux communiquer avec eux par la pensé, mais il est vrai que cela est bien loin de notre langage parlé. Quatrièmement, il est vrai que je vois que tu es beaucoup plus dans la nécessité que moi. Mais j’ai besoin de ce scorpion pour préparer mes décoctions. Et si tu m’empêche de prendre celui-là, je reviendrai un autre jour, dans un autre endroit, pour en prendre un autre. Tu ne peux pas être partout à la fois, n’est-ce pas ? Je lis en toi de l’inquiétude, mais tu te trompes. Ce poison est destiné à mon seul usage. Maintenant que les choses sont claires entre nous, nous pouvons repartir de zéro. »

Nathaniel tapa dans ses mains et un nuage bleu s’échappa des yeux de tous les scorpions qui, prenant peur face à cet humain capable de les contrôler, repartirent dans le sable en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Mais le magicien garda tout de même son bouclier invisible, le renforçant par mesure de précaution. Maintenant que la gamine ne le considérait plus comme un danger immédiat, elle pourrait peut-être l’aider dans sa quête. 

    « Commençons par le commencement, reprit Nathaniel en redevenant sérieux, son sourire disparaissant comme s’il n’avait jamais existé. Comment t’appelles-tu ? »

La jeune fille, complètement désorientée dans ce brusque changement de situation, resta les bras ballants en se demandant quel attitude adopter. Nathaniel tenta d’analyser ses émotions mais lorsque ses sens touchèrent l’âme d’Arwen, il ressentit une décharge et fut éjecté aussitôt. Mais qui était cette électrifiante jeune fille ? 


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Le poète n'est pas celui qui dit Je n'y suis pour personne
Le poète dit J'y suis pour tout le monde
~Claude Roy~

La culture, c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase !

On ne touche pas à la liberté d'expression !
~07/01/15~
~Je suis Charlie~

On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède
~Françoise Giroud~

Un chat possède neuf vies. 
Pendant les trois premières, il joue, pendant les trois suivantes, il voyage, et pendant les trois dernières, il reste à la maison.
~Proverbe anglo-saxon~

Ne pas parler de poésie en écrasant des fleurs sauvages...
~Barbara~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gleamy4444.unblog.fr/
Messages : 50
Points par rp : 12752
avatar
Trafiquants
Arwen Diaëlkyl
MessageSujet: Re: [TERMINE] Enquête dans le désert Mer 11 Mar - 22:09


 ENQUÊTE DANS LE DESERT


Ce magicien sait se défendre, cela lui fait une première qualité... Je sais que je peux être très méchante lorsque je juge les gens, mais c'est dans ma personnalité et il est très difficile de m'enlever cela. À Clepsyr, on apprend à ce méfier de chaque personne que l'on croise, encore plus lorsqu'elles ont, comme le magicien, des agissements suspects.

C'est alors qu'il lève ses mains et qu'en une fraction de seconde, les scorpions disparaissent instantanément. Je ne peux m'empêcher d'être impressionnée... Si moi aussi je pouvais faire cela, la vie serait tellement plus simple! Mais en même temps, cela la rendrait moins périlleuse et dangereuse, donc moins existante!
Le magicien prend  la parole après m'avoir longuement regardé dans les yeux.

  - Commençons par le commencement... Comment t’appelles-tu ?  

Je ne m'attendais pas du tout à ce changement de situation et ma surprise doit se lire sur mon visage. Mais après réflexion, cela peut être à mon avantage, si je sympathise avec le magicien, peut être me laissera t-il tranquille.

- Je m'appelle Arwen Diaëlkyl mais Arwen suffira. Et vous?

Il sourit en entendant ma réponse. Au fond, cela doit être quelqu'un de bien, mais en ce moment il m'énerve profondément! Mais, comme je dis souvent, il est parfois préférable de ne pas se faire de chaque rencontre un ennemis... Mes diverses missions mon prouvées que j'avais déjà beaucoup trop de personnes contre moi!

  - Je me nomme Nathaniel Gleams, enchanté de faire ta connaissance Arwen.  

Et bien moi je suis moyennement enchanté car si il était resté dans son royaume je n'aurais pas eu à m'arrêter à cause d'une histoire de scorpions. Je me garde bien de toute remarque et je décide d'enchaîner :

- J'aimerais connaître la véritable raison de votre venue dans le désert, car si vous vouliez un scorpion, n'importe quel trafiquant aurait fait l'affaire...  Je sens que vous êtes ici pour une raison bien précise.  

Je remarque qu'il ne répond pas tout de suite. Peut être attend t-il avant de se livrer. Je ne sais pas si il va me dire la vérité, mais je suis sûr de ce que je viens de dire. Aucune personne censée ne viendrait risquer sa vie dans le désert de Clepsyr pour un simple scorpion. Surtout que grâce à sa magie, il n'était pas obligé de se rendre aussi loin, et dans une partie aussi isolée du désert pour attirer des scorpions? Mais que peut il bien chercher ici? Un espoir infime me traverse l'esprit, peut être cherche t-il des poisons, ou un remède! Mais malheureusement, je pense que cela est impossible!
Il se décide enfin à me répondre :

  - Il s'avère que je cherche quelque chose de bien plus important qu'un simple scorpion, il s'agit d'informations pour être précis. Je suis en quête de renseignements sur la pierre sacrée, et mon enquête m'a menée jusqu'ici. Peut-être pourriez vous m'aider dans mes recherches.

Je ne peux m'empêcher de rire, maintenant il veut que je l'aide à trouver la pierre sacrée! Il m'étonnera de plus en plus ce magicien!

- Je ne sais pas si vous êtes accourant, mais cela fait des années et des années que tous les magiciens, roi et reine cherchent cette pierre, il faut se rendre à l'évidence, soit elle est introuvable, soit elle n'existe pas. Les habitants d'Esshar racontent beaucoup d'histoire et les nomades du désert encore plus, mais chacun d'entre nous sait que ce ne sont que des légendes à raconter aux enfants.
















FICHE PAR SWAN.

_________________
Leur arme est la destruction
La notre est la création
Liberté d'expression

Je suis Charlie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 140
Points par rp : 13158
avatar
Magicien errant
Nathaniel Gleams
MessageSujet: Re: [TERMINE] Enquête dans le désert Dim 15 Mar - 14:57


 
Enquête dans le désert
Nathaniel Gleams & Arwen Diaëlkyl



Enquête dans le désert [suite] :

Nathaniel se crispa soudainement en entendant les propos insultants d’Arwen. Ses yeux s’obscurcissent et son sourire disparut. La jeune fille dû le sentir car elle recula inconsciemment d’un pas.
    -Jeune fille, commença le magicien, la voix aussi glacée que son regard, un autre magicien t’aurait tuée pour ce que tu viens de dire. Il est vrai que beaucoup de personnes pensent que cette pierre n’est qu’un mythe, qu’elle n’existe pas. Mais si cela était vrai, comme pourrait tu expliquer cela ?
Nathaniel leva les bras vers le ciel. Son sceptre, comme aimanté, vînt se loger dans sa main. Le ciel commença à se voiler et le vent se remit à souffler comme un peu plus tôt. Arwen, sentant que les choses tournaient mal pour elle, voulut faire demi-tour et s’éloigner mais plus aucun de ses membres ne lui obéissaient. Elle était bloquée par la magie de Nathaniel. Ce dernier semblait comme possédé. Le saphir de son sceptre se mit à luire. Le vent de plus en plus violent faisait voler sa cape sur ses épaules. Soudain, ses yeux s’illuminèrent et il s’envola dans les airs, à trois mètres du sol. Le ciel était maintenant noir et des éclairs bleutés illuminaient les lourds nuages d’orages. Nathaniel ouvrit la bouche et sa voix, déformée par la puissante magie qu’il pratiquait, semblait venir d’un autre monde.
    -Que ma puissance te prouve l’existence de la source de toute magie sur cette terre !
Un formidable éclair déchira brusquement le ciel et s’abattit entre Arwen et Nathaniel dans un craquement tel que les tympans de la jeune fille furent saturés durant quelques secondes. De la fumée s’éleva et elle ne vit plus le magicien. Toujours bloquée, elle assistait à ce déchaînement de puissance.
    -Aqua !
Le cri de Nathaniel résonna à travers le désert et, du nuage au-dessus de lui, se mirent à tomber des trombes d’eau. La fumée commençant à se dissiper, Arwen put constater que l’éclair avait formé un immense cratère au milieu du sable. L’eau était en train de le remplir à toute vitesse, puis, lorsqu’il fut plein, la pluie s’arrêta aussitôt. Toujours en transe et aveuglé par sa colère démesurée, Nathaniel descendit progressivement jusqu’à effleurer l’eau. Alors, il planta son sceptre dans sa surface. L’eau se transforma soudainement en lave bouillonnante. Arwen ressentit sa chaleur et craignit de se faire brûler. Le magma en fusion explosait et des fumées toxiques s’élevaient vers le ciel. Le magicien tourna le sceptre, toujours enfoncé dans la surface de la lave, dans le sens des aiguilles d’une montre. La température baissa brusquement et la lave se changea en glace. La neige se mit à tomber sur les dunes, chose qui n’était jamais arrivée depuis que les Hommes avaient colonisé ces terres. Puis, Nathaniel dégagea son sceptre de la glace comme si elle n’existait pas. N’ayant plus de contact direct avec la puissance colossale de Nathaniel, la glace fondit brusquement et elle s’évapora, laissant place à un trou de plusieurs mètres de diamètre. Les nuages commencèrent à refluer et Arwen put à nouveau commencer à bouger, se libérant peu à peu de l’étau de Nathaniel. Mais ce dernier n’avait pas fini son œuvre.
   -Fille du désert, regarde-moi bien, et croit toi aussi en l’existence de la pierre divine.
Arwen leva les yeux vers le magicien. Dans une de ses main, il avait une sphère de lave et dans l’autre, une sphère de glace. Entre les deux, le scorpion capturé un peu plus tôt dans la journée flottait sans pouvoir rien faire. Puis, tout doucement et de plus en plus vite, les deux sphères se mirent à tourner de plus en plus près du scorpion. Elles finirent par se rencontrer dans une explosion de vapeur et le scorpion, prisonnier du phénomène magique, ne put rien faire pour sauver sa peau. Son corps disparut mais son essence fut conservée dans la sphère mystérieuse, dans la fusion de la glace et de la lave. Le globe, transparent, jetait des reflets iridescents. Il se posa délicatement dans la main droite de Nathaniel qui redescendit sur le sol, au bord du gouffre. Ses yeux redevinrent normaux et son sceptre cessa de luire. Arwen put enfin bouger librement et dégaina sa dague. Le magicien sourit.
    -Calme toi donc ! T’ai-je fait du mal ?
    -Non, mais je ne vous fait plus confiance.
    -Tu as toutes les raisons du monde de te méfier de moi. Mais aujourd’hui, je voulais simplement te prouver que la pierre sacré existait car, sans elle, rien de ce que je viens de faire n’aurait été possible. D’ailleurs, je t’offre ceci !
Nathaniel lança la sphère à Arwen qui, par réflexe, l’attrapa.
    -Ceci est un avertisseur. Je viens de le forger avec les éléments les plus purs qui soient en lui ajoutant l’esprit même du désert pour qu’il n’obéisse qu’à sa fille. Il possède pas mal de fonctionnalité et est inestimable et unique. Il pourra, entre autre, te prévenir des agissements de certaines personnes, de leurs intentions envers toi et de leurs véritables pensées. Je pense que cet objet pourra t’être utile. Je sais que tu en comprendras la valeur. Maintenant que nous sommes d’accord à propos de la pierre, dis-moi tout ce que tu sais sur une des anciennes civilisations vivant dans le coin il y a des centaines d’années.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Le poète n'est pas celui qui dit Je n'y suis pour personne
Le poète dit J'y suis pour tout le monde
~Claude Roy~

La culture, c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase !

On ne touche pas à la liberté d'expression !
~07/01/15~
~Je suis Charlie~

On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède
~Françoise Giroud~

Un chat possède neuf vies. 
Pendant les trois premières, il joue, pendant les trois suivantes, il voyage, et pendant les trois dernières, il reste à la maison.
~Proverbe anglo-saxon~

Ne pas parler de poésie en écrasant des fleurs sauvages...
~Barbara~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gleamy4444.unblog.fr/
Messages : 50
Points par rp : 12752
avatar
Trafiquants
Arwen Diaëlkyl
MessageSujet: Re: [TERMINE] Enquête dans le désert Ven 20 Mar - 22:29


 ENQUÊTE DANS LE DESERT


Je regarde le globe transparent que le magicien a déposé dans ma main. Je n'ose presque pas la bouger, par peur qu'elle explose ou qu'il se passe quelque chose. Ce magicien me fait de plus en plus peur, même si je ne laisse rien paraître. La fabrication de cette sphère étrange a été pour le moins spectaculaire et en même temps effrayante... Savoir que quelqu'un est capable de créer des objets aussi puissants en quelques instants ne me rassure pas.

-Ceci est un avertisseur. Je viens de le forger avec les éléments les plus purs qui soient en lui ajoutant l’esprit même du désert pour qu’il n’obéisse qu’à sa fille. Il possède pas mal de fonctionnalité et est inestimable et unique. Il pourra, entre autre, te prévenir des agissements de certaines personnes, de leurs intentions envers toi et de leurs véritables pensées. Je pense que cet objet pourra t’être utile. Je sais que tu en comprendras la valeur. Maintenant que nous sommes d’accord à propos de la pierre, dis-moi tout ce que tu sais sur une des anciennes civilisations vivant dans le coin il y a des centaines d’années. 

Je reste bloquée quelques instants, et ma stupéfaction doit se lire sur mon visage, ce que je m'empresse de rectifier. Cet objet serait donc magique ? Mais si je comprend bien, il m'offre un gloge transparent, en échange de mes indications sur la pierre... je ne sais pas pourquoi, mais c'est le genre de pratique que je déteste. Je fais ce que je veux, et ce n'est pas un truc transparent aux propriétés étranges qui va changer les choses. De plus, les pouvoirs de cet objets ont beau être intéressante, je n'ai aucune envie d'avoir un lien quelconque avec la magie et je ne veux pas me rappeler de ce magicien à chaque fois que je sortirait le globe.


– Votre offre est certes très intéressante et d'une grande gentillesse de votre part, mais je préfère que vous gardiez cette chose magique. Comme vous l'avez dit vous même, je suis une fille du désert, et la magie, ce n'est vraiment pas mon truc !Je ne compte que sur moi même et je déteste me faire acheter avec des objets comme cela, car je vous répond seulement si j'en ai envie.

Je tend le bras et repose la sphère dans sa main, je sens son regard interloquer se poser sur moi. Je décide alors de continuer avant qu'il ne prenne la parole.

– Par contre, pour ce qui est des information sur cette fameuse pierre, je veux bien vous dire ce que je sais. De toute façon, je n'ai rien à perdre étant donné que ce ne sont que des rumeurs, des histoires et des légendes.  

Je fait une pose et je m'assoie dans le sable, grâce à mes vêtements qui me protègent de la chaleur.

– Les anciens racontent, qu'il y a très longtemps, alors que les rois et reines maudits qui s'étaient entre-tués en recherchant la pierre de la prophétie étaient tous morts, un homme découvrit quelque chose d'étrange dans le désert de Clepsyr. Il appartenait à un peuple de nomade qui vivaient dans le désert. Cet homme raconta à son peuple qu'une lumière blanche s'échappait du sable à un endroit très précis. Il emmena alors quelques hommes de son peuple qui purent confirmer  que cela n’était pas normal, et que quelque chose devait se cacher sous leur pieds. Ils commencèrent alors à creuser... Mais ils avaient beau creuser autant qu'ils le pouvaient, ils ne parvenaient pas à déterrer quoi que ce soit, la lumière semblait toujours venir de plus profond dans le sol. Il furent contraint à abandonner car un peuple nomade ne peut se permettre de rester au même endroit trop longtemps. Mais lorsqu'ils revinrent sur les lieux, quelques mois plus tard, la lumière étrange avait disparu... Mais mystérieusement, à l'endroit où la lumière brillait, une végétation dense commençait à pousser, alors que les alentours étaient déserts et arides. Cette population a par la suite raconté cet événement, mais personne n'a jamais retrouvé l'endroit dont ils parlaient. La pierre de la prophétie fut beaucoup annoncée comme à l'origine de se phénomène.



FICHE PAR SWAN.

_________________
Leur arme est la destruction
La notre est la création
Liberté d'expression

Je suis Charlie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 140
Points par rp : 13158
avatar
Magicien errant
Nathaniel Gleams
MessageSujet: Re: [TERMINE] Enquête dans le désert Dim 22 Mar - 18:10


 
Enquête dans le désert
Nathaniel Gleams & Arwen Diaëlkyl


 

Nathaniel comprenait de moins en moins le peuple de Clepsyr. Comment ne pas s’intéresser à la magie, le seul et véritable pouvoir existant sur cette terre ? Comment refuser un présent aussi utile ? Stupéfait, le magicien rangea la sphère chatoyante dans une poche de sa cape, tout en se disant qu’il ne pourrait plus rien en faire puisqu’il l’avait créé pour cette jeune fille. En revanche, il écouta patiemment Arwen raconter une légende de son royaume en retenant les informations les plus importantes. Il la connaissait déjà dans les grandes lignes, pour l’avoir lue dans un de ses livres mais il n’avait jamais vraiment pensé que cela pouvait avoir un lien avec la pierre. Cela pouvait être n’importe quoi : une expérience d’un magicien, un phénomène naturel que les hommes de l’époque prirent pour de la magie ou une intervention des dieux eux-mêmes. Et, la position de cet oasis n’étant pas indiquée dans le bouquin, Nathaniel avait abandonné cette piste. Mais voilà qu’elle réapparaissait. Rien n’arrive pour rien, voilà au moins une chose dont il était sûr. Et si cette légende croisait une fois de plus son chemin, c’est qu’elle représentait une source d’information non négligeable. Arwen attendait une réaction de sa part en l’observant. Ne s’étant pas assis, Nathaniel surplombait la fille du désert de toute sa hauteur. Il se pencha vers elle.

    « Ce que tu me révèles est très intéressant. Mais pour continuer mon enquête, j’ai besoin de précisions. Sais-tu où se trouve cet oasis ? 

    -Bien sûr, répondit-elle en haussant les épaules. Tous les habitants de Clepsyr sont au moins allés une fois là-bas. Il se trouve au centre du désert, pas loin d’un grand creux au milieu des dunes. »

Une étincelle de joie apparue dans les yeux de Nathaniel. Tout cela se confirmait. Ce creux était sans doute la dépression qu’il cherchait depuis le début de son escapade dans cet endroit infâme. Ne laissant rien paraître de son contentement sur son visage, il continua de poser des questions à Arwen :

    « Sais-tu si une civilisation sédentaire a habité ces lieux ? »

L’étonnement dans les yeux de la jeune fille fit comprendre à Nathaniel qu’elle n’en savait strictement rien. En même temps, elle ne semblait pas provenir d’une famille aisée qui aurait pu l’envoyer à l’école, où elle aurait pu apprendre l’histoire de Clepsyr plus en détails. 

    « Il me semble que jamais personne dans le désert ne se sédentarise répondit Arwen. Après, il existe des exceptions. Je vous ai donné assez de renseignement ? Je prends du retard sur ma mission en vous parlant… »

Son air de reproche vexa Nathaniel. C’était bien la première fois que quelqu’un lui disait ouvertement qu’on perdait son temps avec lui… 

    « Je pense que ce sera tout, dis le magicien en se relevant. Tu m’as été d’une grande aide. Puis-je te dédommager d’une quelconque façon ? »

Nathaniel se doutait déjà que la fierté de la jeune fille l’empêcherait de lui demander quoi que ce soit, et son regard chargé de mépris le lui confirma.

    « Je ne vois qu’une chose qui pourrait me rendre service. Ne plus jamais vous trouver en travers de ma route. Je vous souhaite une très bonne fin d’enquête, même si je sais pertinemment que vous ne trouverez rien. »

Elle se releva, tourna les talons, en s’enfonça sans plus de façon au milieu des dunes sous le regard chargé de reproches de Nathaniel. Cette jeune fille n’était peut-être pas des plus diplomates, mais elle lui avait au moins évité de tourner en rond pendant des heures dans cet endroit rempli de sable. Le magicien planta son sceptre dans le sol, et lui demanda silencieusement de lui indiquer le centre du désert. Aussitôt, une flèche d’énergie bleue partit du saphir et s’élança vers le nord-ouest, laissant dans son sillage des étincelles bleutées. Rassemblant sa patience, Nathaniel reprit son chemin dans le sable qui ralentissait sa progression. 


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Le poète n'est pas celui qui dit Je n'y suis pour personne
Le poète dit J'y suis pour tout le monde
~Claude Roy~

La culture, c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase !

On ne touche pas à la liberté d'expression !
~07/01/15~
~Je suis Charlie~

On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède
~Françoise Giroud~

Un chat possède neuf vies. 
Pendant les trois premières, il joue, pendant les trois suivantes, il voyage, et pendant les trois dernières, il reste à la maison.
~Proverbe anglo-saxon~

Ne pas parler de poésie en écrasant des fleurs sauvages...
~Barbara~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gleamy4444.unblog.fr/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [TERMINE] Enquête dans le désert

Revenir en haut Aller en bas

[TERMINE] Enquête dans le désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Perdu dans le désert !
» Sauvetage dans le désert [PV Jake & Blaid]
» Un squelette dans le désert (Jour VI - Walnut Grove)
» Hercules ~ Comme un pingouin dans le désert
» Dans la solitude du desert.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 5 royaumes :: Le Royaume de Clepsyr :: Le royaume de Clepsyr :: L'immense désert...-