Bienvenu sur les 5 royaumes! JOYEUX ANNIVERSAIRE AU FORUM QUI FÊTE SES 1 ANS!!


Partagez|

Recherches à la bibliothèque [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 140
Points par rp : 12838
avatar
Magicien errant
Nathaniel Gleams
MessageSujet: Recherches à la bibliothèque [TERMINE] Mer 17 Déc - 17:26



Recherches à la bibliothèque
Nathaniel Gleams & Eleana de Grimway



Seul, dans la grande bibliothèque du château, Nathaniel cherchait, infatigable et déterminé, comme à son habitude.  Il cherchait des renseignements sur un peuple ayant habité ce continent il y a des millénaires. Ce serait ce peuple qui serait à l’origine de la magie et qui détiendrait donc toutes les réponses à ses questions. Quelque part, perdu dans ces immenses rayonnages couverts de poussière, se trouvait des témoignages de cette ère qui lui permettraient peut-être de mener son projet à terme.

Il avait réussi à obtenir un laissez-passer pour la grande bibliothèque de Grimway in extremis. Le roi ne voulait pas le laisser accéder à son antre de connaissance. Ce qui était complètement compréhensible ! Jamais au grand jamais Nathaniel n’aurait fait rentrer qui que ce soit dans sa bibliothèque privée. Et donc, malgré la lettre de recommandation du roi de Mislia, il n’aurait sans doute pas pu accéder à cet endroit. Enfin, pas de manière légale. Bien sûr, le roi avait fait installer des gardes et des alarmes pour empêcher tout intrus de s’introduire ici. Mais rien qui puisse arrêter Nathaniel. Même si le roi avait été un grand amoureux de la magie et s’il avait autorisé ce pouvoir dans son royaume, ses meilleurs magiciens auraient été bien faibles face à la puissance du jeune prodige qu’il était. Après tout, il tenait ses pouvoirs d’un esprit. Mais malgré tout son pouvoir de persuasion, Nathaniel n’arrivait pas à convaincre le roi de sa bonne volonté. Il faut dire qu’il se méfiait, le bougre ! Ce n’est peut-être pas un grand roi mais il est intelligent. Alors que Nataniel, agacé de perdre son temps, s’apprêtait à passer à la vitesse supérieure –à savoir à lancer un sortilège particulièrement cuisant-, une des filles du roi apparu pour lui demander d’être plus indulgent avec un invité de Mislia. Ce n’est pas le moment de créer des dissensions entre les royaumes alors que la guerre se prépare ! Mais, de toutes manières, le roi allait bientôt céder, ayant autre chose à faire que de tenir tête à un étrangers, et têtu qui plus est ! Les tournois se préparaient et il devait se trouver partout en même temps, lui semblait-il ! Et puis, il venait d’arriver aux mêmes conclusions que sa fille. Autant avoir un allié de plus dans la guerre.

Nathaniel était donc plongé dans un énorme bouquin sur une table qui se trouvait au milieu de la bibliothèque lorsqu’il entendit du bruit derrière lui. Aussitôt, son instinct de survie prenant le dessus, il projeta son esprit dans la direction des pas. Il rencontra alors une âme aussi ardente que le feu mais aussi terriblement bienveillante et sage. Son esprit regagna son enveloppe corporelle et il se tourna vers la jeune fille qui s’avançait vers lui.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Le poète n'est pas celui qui dit Je n'y suis pour personne
Le poète dit J'y suis pour tout le monde
~Claude Roy~

La culture, c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase !

On ne touche pas à la liberté d'expression !
~07/01/15~
~Je suis Charlie~

On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède
~Françoise Giroud~

Un chat possède neuf vies. 
Pendant les trois premières, il joue, pendant les trois suivantes, il voyage, et pendant les trois dernières, il reste à la maison.
~Proverbe anglo-saxon~

Ne pas parler de poésie en écrasant des fleurs sauvages...
~Barbara~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gleamy4444.unblog.fr/
Messages : 211
Points par rp : 13047
avatar
Princesse de Grimway
Eleana de Grimway
MessageSujet: Re: Recherches à la bibliothèque [TERMINE] Mer 17 Déc - 21:38



Recherches à la bibliothèque
Nathaniel Gleams & Eleana de Grimway



J'entre dans la bibliothèque d'un pas rapide, vêtu d'un pantalon de toile et d'une chemise avec une cape pourpre sur le dos. Mes cheveux sont coiffés en chignon un peu défait par la journée. Je reviens d'un après midi de cours tous plus ennuyant les uns que les autres. Certains cours donnés au château m'intéressent mais cet après midi, ce n'était pas le cas! L'étude de texte politiques anciens ne me passionne pas du tout! Je préfère les livres sur les guerres, la magie ou encore les récits merveilleux que je lis en cachette depuis mon enfance. Ce soir, je viens dans l'immense bibliothèque du château pour voir si il n'y a pas un livre sur les arbalètes car il me faut de nouvelles cordes et j'espère trouver des indications sur comment les choisir. En effet, être une fille et manier les armes n'est pas facile tous les jours, et Allya et moi avons du mal à trouver des personnes pour nous renseigner à l'intérieur du château. Mais bon, nous commençons à nous y habituer! Le parquet luisant craque sous mes pieds. Il n'y a jamais personne dans cette bibliothèque, à part quelques rares personnes employées par mon père et chargées de faire des recherches. Je devrais donc être tranquille!
Soudain, une faible lumière à ma gauche attire mon attention. Je me dirige vers elle et aperçois un garçon de dos... Qui cela peut il bien être? Je m'avance vers lui en essayant de deviner qui c'est mais je ne trouve pas.  Soudain, il se retourne brusquement et je peux voir son visage. C'est un inconnu aux cheveux bruns coupés court et aux yeux mystérieux.
Il me regarde longuement et je décide de prendre la parole:
       -Enchanté, qui êtes vous? Le roi n'autorise pourtant pas d'étrangers dans la bibliothèque royale de Grimway!
Il continu de me fixer dans les yeux et répond sobrement:
       - Je me nomme Nathaniel et je viens de Mislia. Dois-je vous rappeler que c'est vous même qui avez insisté auprès de roi pour qu'il me laisse entrer, princesse?
Je fronce les sourcils et réfléchit un instant...
          -Ah oui!! Je me rappelle maintenant! Je suis contente que vous ayez pu entrer! Comment trouvez vous la bibliothèque?
Tout en parlant je prend une chaise à la même table que lui et m'assois. J'adore rencontrer des habitants des autres royaumes!
        -Elle est grande, mais certains livres manquent tout de même... Répond t-il
         -Puis-je savoir lesquels? Je pourrais toujours en parler à mon père!
Le regard du jeune homme s'assombrit puis il déclare:
        -Je ne pense pas que cela soit nécessaire, je chercherais ailleurs.
Je hausse les épaules, voyant qu'il ne me répondra pas. Puis, je me lève pour chercher un livre sur les armes..

Je reviens dix minutes plus tard, et pose un gros bouquins sur les arbalètes sur la table. Je vois que le Mislien ne lève pas les yeux de son livre, alors je tente de regarder ce qui l'intéresse tant...
          -Vous vous intéressez à la magie? Demandé je après avoir lu quelques lignes.
Il prend du temps, mais me répond tout de même.
          -Oui.... C'est pour cela que je suis ici.
Je m'apprête à dire quelque chose lorsqu'il reprend :
         -Et vous, princesse, je vois que vous vous intéressez aux armes...
Je constate le changement de sujet mais je répond tout de même
         -Oui, les armes sont très importantes pour moi! Mais, il serait préférable que vous ne le disiez à personne...
Il acquiesce, mais ne répond pas. J'espère qu'il ne dira rien... Mais je sens que malgré ses apparences peut bavardes, ce Nathaniel est quelqu'un de compréhensif et de sage.  

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 140
Points par rp : 12838
avatar
Magicien errant
Nathaniel Gleams
MessageSujet: Re: Recherches à la bibliothèque [TERMINE] Ven 19 Déc - 20:53



Recherches à la bibliothèque
Nathaniel Gleams & Eleana de Grimway



La jeune fille qui faisait face à Nathaniel n'était d'autre que la jeune princesse du royaume. Elle n'avait pas l'air d'avoir senti son incursion dans ses pensées et heureusement ! Si le roi avait appris son action, il l'aurait tout simplement décapité, sans avocats ni procès, pour avoir, premièrement, violé les pensées de la princesse et deuxièmement, avoir utilisé la magie à l'intérieur de son royaume et pire ! dans l'enceinte de son château. Passé le petit moment de surprise, Nathaniel l’observa de plus près. Elle était légèrement décoiffée, signe qu’elle ne prêtait pas une énorme attention à sa personne, en tous cas pas autant que d’autre princesses qu’il avait déjà rencontré, comme celles qui sont du genre à passer des heures dans des bains bouillants et à se parfumer de manières à embaumer tout leur château. De plus, elle était habillée sobrement, seule sa cape pourpre soulignait son appartenance à la famille royale de Grimway, ce qui était encore une fois très loin des excentricités habituelles des princesses qui se parent de robes serties de pierreries et de diadèmes  de métal précieux. De plus, c’était elle qui avait permis à Nathaniel d’accéder à cet endroit. Décidément, elle lui faisait bonne impression. Il tentait de se remémorer le protocole de façon à la saluer convenablement mais elle ne lui en laissa pas le temps et elle prit la parole :
  -Enchanté, qui êtes-vous ? Le roi n’autorise pourtant pas d’étrangers dans la bibliothèque royale de Grimway !
Adieu le protocole ! Nathaniel l’appréciait de plus en plus. Elle aurait tout aussi bien pu être une servante ou une paysanne, rien à voir avec les nobles habituels, imbus de leurs personnes et qui s’offusquaient si on omettait de leur faire des courbettes et des compliments. Enfin, elle aurait presque pu être une servante ou une paysanne si elle n'avait pas cette grâce, ce maintien et cette intelligence qui la caractérisait.
  -Je me nomme Nathaniel et je viens de Mislia, lui répondit-il. Dois-je vous rappeler que c'est vous même qui avez insisté auprès du roi pour qu'il me laisse entrer, princesse? 
La jeune fille fronça les sourcils. Elle n'avait pas l'air de se souvenir de lui ! Nathaniel n'en prenant pas ombrage fit mine de se replonger dans son livre lorsqu'elle s'écria :
  -Ah oui!! Je me rappelle maintenant! Je suis contente que vous ayez pu entrer! Comment trouvez-vous la bibliothèque?
Il la jaugea du regard. Voulait-elle simplement se renseigner par gentillesse ou voulait-elle surveiller ses recherches ? Peut-être était-elle envoyée par son père... Même si les sujets des livres qu'il consultait n'étaient pas interdits, il ne voulait pas spécialement que la famille royale de Grimway soit au courant de ses recherches sur l'origine de la magie. Nathaniel opta donc pour une réponse évasive :
  -Elle est grande, mais certains livres manquent tout de même...
  -Puis-je savoir lesquels? Je pourrais toujours en parler à mon père!
Et bien ! Elle était décidément bien trop curieuse au goût de Nathaniel qui se demandait s'il n'y avait pas anguille sous roche... Si elle connaissait vraiment tous les livres qu'il désirait et cherchait depuis des années, soit elle le traiterait de fou, soit elle le ferait incarcérer dans les cellules du palais ! Il opta donc encore pour une réponse évasive, qui n'était pas la vérité mais pas non plus un mensonge, espérant que la jeune fille parte enfin et le laisse tranquille :
  -Je ne pense pas que cela soit nécessaire, je chercherai ailleurs.
Comme l'avait espérer Nathaniel, la princesse s'enfonça dans les rayonnages sans insister. Il put enfin se replonger tranquillement dans son bouquin qui traitait d'un sujet passionnant. Il n'avait trouvé aucune information sur le peuple révolu mais il avait trouvé un témoignage intéressant d'un jeune servant. Il écrivait ses lignes :

« Cette nuit, alors que je rentrais chez moi après une longue journée de service chez mes maîtres, un étrange phénomène se produisit. La forêt de Grimway, devant laquelle je passe tous les soirs et tous les matins, baignait dans une lumière verdâtre. Intrigué par cette chose inhabituelle, je m'approchais de sa lisière lorsque j'entendis un cri à glacer le sang, suivi d'un rire que tout homme censé et complètement maître de son esprit ne pousserait pas. Prenant peur, je rebroussais chemin sans demander mon reste et rentrais me réfugier chez moi. Le lendemain, au village, c'était l’hécatombe. Dans la nuit, une dizaine d'hommes, de femmes et d'enfant de tout âge étaient morts, sans que l'on sache pourquoi. Mais, durant les jours suivant, cela ne se reproduisit pas et tout le monde oublia ce sombre épisode. Mais pas moi, et pour ne jamais l'oublier, j'écris aujourd’hui ces lignes en ayant l'absolue certitude que la lumière de la forêt et la série de décès ne sont qu'une même chose qui dépasse mon entendement. Marcus Seriay, servant. »

Tandis qu’il continuait à lire, Eleana revînt vers lui et déposa un énorme livre sur la table, dans un nuage de poussière. Nathaniel la senti tendre le cou pour essayer de lire quelques lignes de son propre ouvrage. Agacé mais n’en laissant rien paraître, il la laissa faire, se contentant seulement de faire comme s’il ne la voyait pas.
   -Vous vous intéressez à la magie? demanda-t-elle après avoir lu quelques lignes.
Nathaniel pris soin de finir sa ligne et de réfléchir à ce qu’il allait lui répondre. Il décida de lui dire la vérité, mais si elle voulait en apprendre un peu plus sur la nature de ses recherches, il se refermerait comme une huître en l’envoyant aimablement balader!
   -Oui.... C'est pour cela que je suis ici.
Voyant qu’elle s’apprêtait à continuer sur ce sujet, il jugea préférable de le détourner.
   -Et vous, princesse, je vois que vous vous intéressez aux armes...
Il vit dans ses yeux qu’elle était blessée par sa prudence et par son changement de sujet mais elle ne se laissa pas démonter et elle continua :
   -Oui, les armes sont très importantes pour moi! Mais, il serait préférable que vous ne le disiez à personne...
Comme pour lui faire remarquer qu’elle aussi avait des secrets et qu’elle ne les lui cachait pas ! Hochant la tête, il se replonge dans son bouquin. Il se sentait tout de même un peu coupable. L’honnêteté de la demoiselle avait quelque chose de déstabilisant. Vous étiez tenté d’adopter la même attitude envers elle. Combattant ce sentiment, Nathaniel décida d’engager la conversation sur les arbalètes, puisque c’était un sujet qui semblait l’intéresser :
   -Et que cherchez-vous, au juste ?
   -Je suis en train de me renseigner sur les cordes d'arbalètes ! Celle de la mienne a cassé et je ne sais pas avec quel genre de cordes la remplacer !
   -Et vous pensez donc trouver la réponse à votre question dans ce manuel ? dit Nathaniel d'un ton sceptique.
   -Bien sûr ! Vous en doutez ? lui répondit-elle d'un ton sec.
   -Pas le moins du monde ! Seulement, vous ne savez pas quand est-ce que vous trouverez les éléments qui vous intéressent dans un pavé pareil !
    -Et vous avez peut être une meilleure option ?
Visiblement, ses remarques l'agaçaient. Peut-être était-ce parce qu'elles avaient un fond de vérité. Malgré l'index, les références du mot « corde » étaient si nombreuses dans ce livre qu'elle en avait sûrement pour la soirée !
   -J'ai une option sans doute meilleure et à coup sûr beaucoup plus rapide !
   -Je serais étonnée de voir comment vous allez vous y prendre, me nargua-t-elle en me tendant le livre.
Le jeune magicien le prit en lui souriant, sûr de lui, et le referma, sous le regard effaré de la princesse qui n'avait pas pensé à marquer sa page.
   -Mais comment voulez-vous que je retrouve la partie qui m’intéresse, maintenant ? déplora-t-elle d'une petite voix.
Nathaniel lui fit un clin d’œil et se pencha sur la couverture. Elle était richement ornée, un dessin d'arbalète dorée imprimée en relief dessus en occupant le milieu.
   -N'est-ce pas l'arbalète légendaire ? s'étonna-t-il.
   -Exact, mais ce n'est pas vraiment ce qui m’intéresse pour le moment, répliqua la jeune fille. J'espère que vous ne me jouez pas une mauvaise blague, sans quoi je commencerai à vous trouver un brin désagréable.
   -Mais non, vous allez voir !
Mettant la main à plat, à trois centimètres de la couverture il prononça ces mots :
   « Circae's corde, légõ »
Le livre s’anima d'une lueur bleuté et s'éleva dans les airs sous le regard des jeunes gens. Il se mit à faire tourner ses pages à toutes vitesse, dans un bruit saccadé évoquant des battements d'ailes. Le puissant courant d'air que produisait le phénomène faisait trembler les étagères croulant sous les ouvrages. Puis, il se reposa doucement devant Nathaniel, sous les yeux médusés d'Eleana. Certaines pages luisaient toujours d'un bleu turquoise qui renvoyait des reflets dans toute la pièce.
   -Et maintenant, toutes les pages qui traitent du mot « corde » sont colorés de bleu expliqua Nathaniel. De plus, le mot « corde » ressortira de la feuille et l'intensité de la couleur rend compte de la pertinence de l'information : plus le bleu est lumineux, plus l'information est jugée intéressante.
Et puis, se souvenant brusquement que la magie était formellement interdite dans ce royaume, il commença à pâlir, pris de panique. Mais qu'avait-il donc fait ! Mais la princesse ne semblait pas se rendre compte du sacrilège qu'il venait de commettre. Elle restait là, aussi immobile qu'une statue, ses yeux prenant des reflets bleus sous la lumière qu'émettait le livre.
   -Mais qui êtes vous ? murmura-t-elle dans un souffle.
   -Je suis un magicien..., finit par lâcher Nathaniel, comme à regret.
   -Sans blagues ? répondit-elle avec ironie.
Elle reprenait du poil de la bête, après sa minute de stupeur. Elle commençait à se rendre compte que celui qu'elle avait pris pour un jeune et simple étranger était peut être plus dangereux qu'il n'y laissait paraître...
   -Mais, comment se fait-il que vous maîtrisiez une magie si... Si spectaculaire !
   -C'est que je n'ai pas le sens de la mesure, s'excusa Nathaniel, assez gêné par son engouement soudain pour les cordes d'arbalètes.
   -Je vois ça ! dit-elle dans un éclat de rire qui révéla ses dents blanches. C'est le moins que l'on puisse dire ! Ne pas avoir le sens de la mesure ! Vous avez presque détruit un livre et quelques étagères par un sortilège que je ne connais pas et qui paraît pourtant incroyablement basique ! Je n'ose pas imaginer ce que vous pourriez donner en lançant un sortilège offensif...
   -On va dire que je me débrouille pas mal.
Nathaniel essayait de se reprendre. Ce n'était pas dans ses habitudes de se laisser emporter dans des actions insensées. Mais la princesse n'avait pas l'air de lui en tenir rigueur et il voyait un nouveau respect briller au fond de ses yeux.

Soudain, sans prévenir,  Nathaniel reçu une vision. Il entrevit un avenir chaotique, entouré d'ennemis, d'alliés et de combats. Mais surtout, une image prédominait. Du sang. Du sang partout, des litres et des litres déversés dans une guerre inutile et sans fin. Et une voix gutturale qui le prévenait : « L'avenir qui t'es réservé n'est pas un des plus facile. Écoute ton cœur, ton âme et ta raison et tu survivra. Sinon, gare ! Tu risques de trépasser au moindre faux pas... »

Nathaniel s'effondra sur la table, pâle comme la mort, sous le regard ébahis d'Eleana.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Le poète n'est pas celui qui dit Je n'y suis pour personne
Le poète dit J'y suis pour tout le monde
~Claude Roy~

La culture, c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase !

On ne touche pas à la liberté d'expression !
~07/01/15~
~Je suis Charlie~

On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède
~Françoise Giroud~

Un chat possède neuf vies. 
Pendant les trois premières, il joue, pendant les trois suivantes, il voyage, et pendant les trois dernières, il reste à la maison.
~Proverbe anglo-saxon~

Ne pas parler de poésie en écrasant des fleurs sauvages...
~Barbara~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gleamy4444.unblog.fr/
Messages : 211
Points par rp : 13047
avatar
Princesse de Grimway
Eleana de Grimway
MessageSujet: Re: Recherches à la bibliothèque [TERMINE] Mar 23 Déc - 9:07



Recherches à la bibliothèque
Nathaniel Gleams & Eleana de Grimway



Lorsque je prends conscience que le jeune étranger devant moi est en réalité un puissant magicien, je reste sans voix quelques instants. Ma première pensée va à mon père, je me rappellerais toujours de ce discours poignant et horrible qu'il avait tenu, alors que moi et ma sœur étions encore petites. Il avait annoncé sur la grande place du village, en bas du château, l'interdiction formelle de toute forme de magie sur les terres du royaume de Grimway. Personne ne connait réellement la raison de cette interdiction, mais tout le monde sait se que risque un magicien à Grimway : la mort.  
Mais très vite, je prends conscience de la chance que j'ai d'avoir un grand magicien devant moi. Ma sœur jumelle et moi avons découvert notre magie alors que nous étions petites, et depuis, nous cachons cette aptitude aux yeux de notre père. Nous avons appris à manier notre don toutes seules. Je suis une magicienne du soleil et je peux contrôler l'élément terre. Je possède  une magie matérielle, c'est à dire que je peux agir et transformer ce qui se trouve autour de moi, mais je ne peux pas agir sur l'esprit des gens par exemple. Allya est tout mon contraire, c'est une magicienne de la lune qui peux contrôler l'élément feu et qui possède une magie de l'esprit. Nous nous complétons parfaitement toutes les deux, mais nous avons rarement l'occasion de pouvoir tester l'étendue de nos pouvoirs ou tout simplement de s'entraîner. Nous passons notre vie à nous cacher des yeux de notre père.
Je vois donc très vite en Nathaniel, l'occasion rêvée de pouvoir en apprendre plus sur la magie.
        -Mais, comment se fait-il que vous maîtrisiez une magie si... Si spectaculaire !
Je constate que ce puissant magicien ne répond pas exactement à la question. Cela m'énerve mais je ne peux que comprendre. Je passe aussi ma vie dans le secret et je sais très bien qu'il n'est pas prudent de vraiment révéler qui on est.
J'aimerais lui dire que moi aussi je suis une magicienne, que je ne suis pas très douée et que je rêve d'en apprendre plus sur la magie, mais je prendrais trop de risque à parler de tout cela ici... N'importe qui peut se cacher derrière les grandes étagères de la bibliothèque.
Soudain, je vois les yeux de l'étranger changer de couleurs, ils deviennent sombre... Nathaniel tressaille puis, d'un coup, il s'évanouit. Je reste longtemps à le regarder, sans bouger et sans comprendre ce qu'il vient de se passer.
        -Nathaniel? Vous allez bien?
Je pose la question sans vraiment attendre de réponse, un peu par réflexe, puis je commence à le secouer doucement, pour qu'il se réveil. Mais mes efforts sont vint et je n'arrive pas à lui faire reprendre conscience.
Soudain, j'entends des pas... Mon regard se pose sur les livres de magie disposés sur la table. En vitesse, je les prends et glisse sous la tête de Nathaniel mon livre sur les cordes d'arbalète. Je cours entre les étagères et grâce aux semelles de mes bottes, conçu pour être les plus discrètes possible, j'arrive à ne pas faire de bruit. Je me retrouve devant une étagère portant sur la magie et je m'empresse de ranger les livres, un peu au hasard, en me disant que je les rangerais mieux après. Soudain, une voix me parvient :
       -Il y a quelqu'un?
Je réponds que oui et je me dirige vers la voix. La femme chargée de l'entretient de la bibliothèque est debout près de Nathaniel, toujours endormis.
        -Qu'est ce qu'il fait là lui? Dit elle en le désignant.
        -C'est un étranger, mais père l'a autorisé à accéder à la bibliothèque.
Elle s'approche de lui et regarde le livre que j'ai posé sous sa tête.
       -Ça va, c'est juste un livre sur les arbalètes. Vous n'auriez pas vu d'autre livres qu'il aurait prit par hasard.
Je hausse les épaules puis répond:
       -Je crois qu'il a simplement prit quelques contes sur l'histoire de Grimway et de Mislia, puis des livres sur les arcs et les arbalètes. Mais il n'avait pas l'air d'avoir une idée très précise de ce qu'il voulait.
      -Tant mieux,  je pourrais dire à votre père qu'il n'a pas fait d'erreurs en le laissant entrer.
Je fais semblant de sourire. Heureusement que j'ai pensé à enlever les livres sur la magie!
     -Il faudrait peut être le réveiller! annonce la bibliothécaire.
Je secoue vivement la tête
      -Ne vous inquiétez pas! Il va se réveiller bientôt!
Elle me regarde en haussant les épaules puis fait demi tour.
Dés que j'entends la porte se fermer, je soupire de soulagement.
Je vais ranger les livres correctement, puis je retourne m'assoir près de Nathaniel et j'attends qu'il se réveille.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 140
Points par rp : 12838
avatar
Magicien errant
Nathaniel Gleams
MessageSujet: Re: Recherches à la bibliothèque [TERMINE] Sam 3 Jan - 21:50



Recherches à la bibliothèque
Nathaniel Gleams & Eleana de Grimway



Nathaniel volait au-dessus d'un monstrueux champ de bataille. Il n'avait plus aucun contrôle sur son corps, et ne pouvait que regarder, effaré, ce qui se déroulait sous lui. Cinq armés s’affrontaient, dans le fracas des épées et dans les giclées de sang. Des milliers d'hommes se jetaient les uns sur les autres, d'autres milliers tombaient à terre dans des râles d'outre-tombe. Les étendards étaient déchirés et flottaient faiblement au vent, comme s'ils avaient conscience de la lutte inutile qui se jouait sous eux. De lourds nuages noirs roulaient dans le ciel et le tonnerre grondait au loin. Les catapultes lançaient des rochers à tout va, qui écrasaient ennemis comme alliés. Les sorciers et magiciens luttaient dans un combat à part. Les éléments se déchaînaient autour d'eux.
Nathaniel survolait cette vision infernale, tout droit sortie de ses cauchemars ou des livres d'histoires qu'il aimait lire,  lorsqu'ils décrivaient les champs de batailles archaïques de l'époque, où un semblant de paix ne s'était pas encore installé entre les royaumes. Soudain, il partit en piquet et tomba, toujours en vol, au milieu des soldats entre lesquels il slalomait, comme un oiseau qui aurait perdu son chemin. Des visages hargneux et sales, des blessures sanguinolentes, la poussière remuée par les soldats et par les pierres tombant du ciel. Une vision de chaos. Il remonta soudain et il se mit en vol stationnaire au-dessus de la bataille. Et la Voix repris ses sombres présages : « Ici, passé et présent s’entremêlent pour ne former qu'une seule réalité. Si ce passé ne peux changer, ce n'est pas le cas de cet avenir. Tu peux faire éviter ce bain de sang. Trouve les bonnes personnes, cherche les bonnes informations, commet les bons actes et tu sauveras peut être ces hommes qui tombent pour une cause qui n'a pas lieux d'être. Maintenant, réveille-toi, et affronte ce pour quoi tu es né. »

Nathaniel se réveilla en sursaut, pris de panique. Son mouvement brusque fit basculer sa chaise en arrière et il partit cul par-dessus tête, dans un grand fracas. Etalé sur le parquet de la bibliothèque, il vit la princesse se lever rapidement et contourner la table pour le rejoindre.
   -Vous allez bien Nathaniel ? me demanda-t-elle d’une voix anxieuse.
   -Euh, oui, à peu près, répondit-il, encore sonné.
   -Que vous est-il arrivé ? Vous êtes tombé dans les pommes comme ça, sans que rien ne se passe !
   -Si vous saviez princesse… Je ne sais pas très bien ce qui vient de se passer mais je n’y comprends pas grand-chose !
Son regard complètement affolé et perdu sembla convaincre la jeune fille qu’il ne lui cachait rien, pour une fois et elle prit une expression compréhensive.
   -Est-ce que je peux vous aider pour quoi que ce soi ?
   -Je crois que vous ne me serez pas d’une grande aide pour le moment princesse. Je… je suis complètement perdu. Je viens de recevoir une vision. J’en reçois parfois mais jamais d’aussi forte, jamais au point de m’évanouir. Je pense que je vais rentrer chez moi pour y réfléchir…
La princesse de Grimway eut un regard triste, comme si elle regrettait son départ si rapide. Elle aida Nathaniel à se relever et ce dernier remarqua la disparition des livres de magie.
   -Mais où sont donc passés tous les bouquins que j’avais empruntés ?
   -Je les ai retirés par mesure de précaution, au cas où quelqu’un aurait l’idée de s’aventurer dans la bibliothèque. Et j’ai d’ailleurs bien fait : l’intendante de la bibliothèque est venue faire une petite visite pour surveiller vos lectures. Je pense que savoir que vous lisiez des livres sur la magie lui aurait moyennement plus ; aussi je lui ai indiqué que vous lisiez des œuvres sur les armes à cordes.
   -Merci beaucoup chère princesse, s’exclama Nathaniel, s’autorisant un sourire. Vous m’avez sauvé la mise aujourd’hui ! Je ne l’oublierai pas.
   -Je vous en prie. Vous m’avez également bien aidé. Je sais maintenant quelles cordes utiliser pour mon arbalète. Et, ne craignez rien, précéda-t-elle Nathaniel, qui ouvrait la bouche d’un air inquiet. Je ne dirai à personne que vous êtes un magicien hors pair. Vous êtes simplement un jeune bourgeois venu s’instruire sur les armes dans notre belle bibliothèque !
Cette jeune fille était décidément l’intelligence et la prévention même ! Nathaniel la remercia d’un hochement de tête. Sans elle, il serait dans les cachots du palais, à l’heure qu’il est. Ou bien la tête tranchée. Lorsqu’il était inconscient, il était complètement sans défense et à la merci du roi et de ses soldats. Mais grâce à Eleana, il était toujours libre et en vie. Et plus important encore : toujours aussi anonyme, ou presque. Seule elle savait qu’il était un magicien.
   -Je vais mieux maintenant et je me sens capable de faire la route jusqu'à chez moi. Je dois maintenant m’en aller princesse. Au plaisir de vous revoir.
Nathaniel s’inclina devant la jeune femme, sa cape volant autour de lui lorsqu’il fit un brusque demi-tour. Alors qu’il s’éloignait déjà d’un bon pas, la voix d’Eleana le retînt.
   -J’espère que vous reviendrez ici.
Nathaniel se retourna et lança :
   -Avec grand plaisir votre Altesse.
   -Ecoutez Nathaniel, j’ai quelque chose à vous dire…
   -Faites.
   -Moi aussi je suis magicienne.
Nathaniel la fixa avec ses yeux bleus qui scintillèrent un instant et lui sourit :
   -Mais, je le savais déjà très chère. A très bientôt !
Et il disparut par la porte, laissant la jeune princesse seule au milieu de la bibliothèque.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Le poète n'est pas celui qui dit Je n'y suis pour personne
Le poète dit J'y suis pour tout le monde
~Claude Roy~

La culture, c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase !

On ne touche pas à la liberté d'expression !
~07/01/15~
~Je suis Charlie~

On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède
~Françoise Giroud~

Un chat possède neuf vies. 
Pendant les trois premières, il joue, pendant les trois suivantes, il voyage, et pendant les trois dernières, il reste à la maison.
~Proverbe anglo-saxon~

Ne pas parler de poésie en écrasant des fleurs sauvages...
~Barbara~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gleamy4444.unblog.fr/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Recherches à la bibliothèque [TERMINE]

Revenir en haut Aller en bas

Recherches à la bibliothèque [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» La Bibliothèque de Mazarbul
» [Mission D] Du rififi dans la bibliothèque
» Statistiques de recherches
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 5 royaumes :: Le royaume de Grimway :: Le château de Grimway :: Bibliothèque-