Bienvenu sur les 5 royaumes! JOYEUX ANNIVERSAIRE AU FORUM QUI FÊTE SES 1 ANS!!


Partagez|

Une princesse et un mercenaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 211
Points par rp : 10897
avatar
Princesse de Grimway
Eleana de Grimway
MessageSujet: Une princesse et un mercenaire Mer 26 Aoû - 20:19




Une princesse et un mercenaire    
Eleana & Johnathan


Nous sommes partis de notre campement de fortune, au milieu de  la forêt de Grimway, il y a seulement quelques heures. Mais plus les minutes passent, plus je ne peux m’empêcher de penser à ce que nous allons découvrir à la capitale... Nous n'avons que très peu de nouvelles depuis que nous nous sommes enfuis, seulement quelques brides d'informations de nos espions. Autour de moi, nos compagnons parlent mais je n'entends pas ce qu'ils disent, je reste concentrée sur mon chemin, essayant d'élaborer des plans pour notre arrivée en ville. Je ne suis pas rassurée du tout, nous ne sommes pas prêt et l'arrivée de trois membres de la famille royale d'un coup ne passe pas tout à fait inaperçu... même si nous sommes bien déguisés ! Je suis habillée en paysanne, avec une simple robe et un châle gris pale sur la tête... Mais ceci n'est qu'en apparence ! En réalité je porte une armure légère et des armes cachées. Pour l'instant j'ai encore mon épée accrochée à ma ceinture, je la poserais quand nous arriverons aux portes de la villes.
La forêt est calme, cela en devient presque oppressant, mais c'est peut-être mon angoisse qui me fait imaginer mille et une choses. Les espions du Roi de Kozveen nous observent-ils depuis que nous sommes partis ? Qu'en est-il de cet assassin dont j'ai eu la mésaventure de connaître l'autre jour ? Est-il toujours en vie, prêt à m'enfoncer son poignard dans le dos à la première occasion ? Mon esprit est envahit de question, il faut pourtant que je me concentre. Je suis une princesse, j'ai appris tout le long de mon enfance à savoir garder un esprit clair, et j'ai toujours était assez fort pour cela, ce qui a pu me permettre de résonner ma sœur un bon nombre de fois.

Soudain, un bruit dans le feuillage me fait sortir de mes pensées. Je scrute longuement la forêt dense et sombre à la recherche de ce qui est, je l'espère, un simple animal. J'ai un mauvais pressentiment, mais il me semble inapproprié d'alarmer le groupe pour un simple bruit.
Pourtant, je dois en avoir le cœur net et découvrir ce que c'était, et surtout vérifier qu'il n'y est pas d'espions dans les parages... Je donne un coup de coude à Elina, ma meilleure amie et je me penche vers elle :

– Je vais vérifier quelque chose, surtout ne prévient pas les autres pour l'instant. Si je ne suis pas revenu à la prochaine pause, envoie ma sœur me chercher. Ne t'inquiète pas !

Elle me lance un regard inquiet mais elle me fait confiance et je sais qu'elle ne me trahira pas. De toute façon , je n'en ai pas pour longtemps, et cette petite escapade me permettra peut-être de me changer les idées.

Je ralentis la cadence afin de laisser les autres prendre de l'avance, puis, lorsque plus personne ne me prête attention, je lance mon cheval au galop et nous nous enfonçons dans la forêt. Je veux juste m'assurer qu'il n'y a aucune menace.
Je ralentis afin de mieux percevoir les bruits autour de moi.
Je suis sûre qu'il y a quelqu'un.
Près d'ici.
Qui m'observe.

Je m'arrête, la main fermement posée sur le pommeau de mon épée, prête à la dégainer à la moindre occasion. Je garde mon châle sur le visage mais je suis très reconnaissable avec mes long cheveux noirs et mes yeux en amande. La famille royale de Grimway ne passe pas souvent inaperçu !
Soudain, je tourne vivement la tête à ma droite.

– Je déteste être observée.


©TENNESSEE.

_________________
Leur arme est la destruction
La notre est la création
Liberté d'expression

Je suis Charlie.

Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis.
Edgar Allan Poe


Manier l'épée répond à des règles, bien sûr, mais pas seulement [...]. C'est comme une recette de cuisine, si tu préfères. Sauf que les couteaux servent à découper une autre viande.
Extrait du livre "Le livre de Saskia" de Marie Pavlenko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Points par rp : 8237
avatar
Mercenaire enflammé
Johnathan D. Winchester
MessageSujet: Re: Une princesse et un mercenaire Mer 26 Aoû - 22:38







Je me trouvais dans la forêt de Grimway … Quoi, vous voulez savoir pourquoi ? Surtout avec la guerre qui avait éclaté pas loin … C’est vrai qu’il s’est passé plusieurs épisodes. Bon, bah soit, je vais vous faire un résumer. J’avais parcouru depuis plusieurs jours les terres des cinq royaume, à la recherche de travaille, j’avais une certaine somme déjà, mais les économies se réduisent vite, surtout quand on passe la plus part de son temps dans une taverne. J’avais ouïe dire que le Roi de Kozveen avait déclaré la guerre à Grimway. En temps normal, je n’y aurai pas porté grande attention. Toute fois, je m’étais attaché à l’une de ses filles, Allya, et bien que je n’étais pas prêt à lui prêter allégeance, je pensais pouvoir me diriger vers le royaume pour pouvoir leur prêter main forte, en espérant avoir de l’or par la même occasion. Il fallait mêler l’utile à l’agréable, et il fallait de quoi remplir mes réserves. Surtout que j’avais déjà traité avec le Roi de Grimway, et j’espérai bien pouvoir faire un nouveau marché avec lui. Ma dernière collaboration avec lui avait été plus que fructueuse. Ayant peur de croiser des troupes de Kozveen, je préféra passer par la forêt, cela allait être plus long pour y arriver, surtout que j’étais à pieds, mais c’était plus prudent. Voilà pourquoi je traversais la forêt, perdu dans mes pensés, faisant attention à qu’aucun autre bandit se trouve sur ma route. Je n’avais pas de temps à perdre avec eux, et surtout que la magie était interdite ici.

Cela faisait plusieurs jours que je marchais, en direction du château, mes réserves d’eau et de nourriture en furent nettement amoindries. J’étais entrain de me faire un petit feu avec mes mains, histoire de tuer le temps un peu, quand soudain, j’entendis un convoi. Il était encore loin, et j’entendis des bruits de sabot. Je ne pouvais discerner si c’était des membres de Grimway, ou de Kozveen, dans tout les cas, cela ne présageait rien de bon pour moi. Je devais hâter pas, voir me cacher. Je n’étais pas vraiment dans une zone, où s’en sortir s’en faire de bruit était facile. J’étais entouré de multiple feuillage, je jetai un dernier coup d’oeil au convoi, ils étaient de toute façon bien trop nombreux pour que je les attaques seul. Un bon mercenaire doit savoir quand il ne faut pas attaquer. Et là, il était temps de passer inaperçu. Cependant, ce fût pas le cas, quelqu’un dans le groupe m’a entendu, de loin, on dirait une paysanne, j’ai cependant toujours appris à ne pas juger sur les apparences. Elle a ralentit le pas, et quand tout le monde l’a dépassé, elle s’élance au galop dans ma direction. Ce n’était décidément pas mon jour, aucun moyen d’avoir sa tranquillité ici, surtout qu’avec la chance que j’ai, tout le groupe va la rejoindre si elle ne revient pas. Je décide donc de me cacher, en espérant qu’elle ne me repère pas. Je me met dans un coin, et j’espère me faire oublier, elle arrive là où je me tenais quelques minutes plus tôt, sa main sur le pommeau de son épée. Ce n’était décidément pas une paysanne, j’en avais la certitude maintenant. Sa chevelure d'ébène, et ses yeux en amande me fit penser à Allya, mais pourtant elle avait autre chose dans son regard. Sa soeur peut être ? L’inconnue tourna sa tête vers moi, et dis qu’elle détestait être observée. Moi qui avait dans l’espoir de passer inaperçu, je sortis de mon bosquet, les mains en l’air en signe de reddition. En tout cas, elle n’avait pas la même voix que sa soeur, son ton était plus sage, plus posé. J’étais désormais sur que c’était la soeur d’Allya, pour avoir vu cette dernière d’assez prêt.


- Je suis désolé votre altesse de m’être caché comme ça, j’avais peur que ce soit des membres de l’armée de Kozveen. Vous ressemblez vraiment à votre soeur jumelle Allya, j’ai failli vous prendre pour elle. C’est vrai que je suis un mercenaire, mais mes intentions ne sont pas mauvaises. Je me rendais à votre château, pour voir si je pouvais prêter main forte, contre rémunération, bien entendu. Il faut bien que je vive !





© Cherry. Non libre de droits.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 211
Points par rp : 10897
avatar
Princesse de Grimway
Eleana de Grimway
MessageSujet: Re: Une princesse et un mercenaire Ven 28 Aoû - 10:48




Une princesse et un mercenaire    
Eleana & Johnathan




Je ne sais pas vraiment si mon esprit me joue des tours ou si je suis vraiment observée, mais quelque  chose me semble bouger dans les bosquets. Pourquoi suis-je venue seule ici ? La dernière fois que je me suis retrouvée seule dans la forêt, cela s'est mal tourné. Mais j'ai appris de mes erreurs. Les autres ont dû se rendre compte de ma disparition et ma sœur ne tardera pas à venir me retrouver, il faut que je me dépêche. Normalement, Elina devrait tenir sa parole et n'envoyer personne à ma recherche pour l'instant.

Soudain, une ombre sort des feuillage.
Mon premier réflexe est de dégainer mon épée. Je me place en position de combat. Ma robe de paysanne est courte et me permet de garder une certaine aisance dans mes déplacements. Je m'attends à voir arriver un assassin, un espion de Kozveen, ou pire, le magicien qui a failli me tuer. Mais j'ai un mouvement de surprise en voyant l'homme qui apparaît devant moi. Il me regarde dans les yeux, avec un léger sourire sur les lèvres et les mains en l'air pour me signifier qu'il n'a pas d'arme. Il me semble jeune, bien que plus âgé que moi. Il ne ressemble pas aux espions de Kozveen mais j'ai appris à me méfier des apparences. Je rengaine mon épée, mais ne lâche pas la garde.

Il avance vers moi, toujours en me regardant et prends la parole d'une voix calme :

- Je suis désolé votre altesse de m’être caché comme ça, j’avais peur que ce soit des membres de l’armée de Kozveen. Vous ressemblez vraiment à votre sœur jumelle Allya, j’ai failli vous prendre pour elle. C’est vrai que je suis un mercenaire, mais mes intentions ne sont pas mauvaises. Je me rendais à votre château, pour voir si je pouvais prêter main forte, contre rémunération, bien entendu. Il faut bien que je vive !

Pendant quelques secondes, je reste bloquée sur ce qu'il vient de me dire. Cet homme connaît ma sœur et il semble l'avoir déjà rencontré... Cependant, je ne l'ai jamais vu et cela me paraît réciproque. Au moins, je sais qui il est. Un mercenaire. C'est peut-être la seule partie de son discours que je crois parfaitement. Il a tout d'un mercenaire, pourtant il est différent des autres. Si il veut me tuer ou me capturer je doute que je puisse rivaliser contre sa force et sa taille, malgré mes long entraînements au combat. Comment savoir de quel camps il est ?
Pourtant, si il dit la vérité, il faut qu'il nous aide à reprendre le royaume, un allié comme cela est un atout considérable.

– Comment connaissais vous ma sœur ? Excusez-moi mais je n'ai pas pour habitude de faire confiance aux mercenaire que je rencontre dans la forêt. Si vous arrivez à me prouver que ce que vous dites est vrai, je vous assure que les rémunérations seront nombreuses contre votre aide. Mais dans le cas contraire, je vous préviens juste que tous les autres vont arriver dans quelques minutes.  

Je ne sais pas si je dois me réjouir de sa présence ou si je devrais m'enfuir au plus vite. Mais j'ai déjà assez fuis ses derniers temps, et ma mort ne lui apporterais rien... enfin je l'espère.



©TENNESSEE.

_________________
Leur arme est la destruction
La notre est la création
Liberté d'expression

Je suis Charlie.

Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis.
Edgar Allan Poe


Manier l'épée répond à des règles, bien sûr, mais pas seulement [...]. C'est comme une recette de cuisine, si tu préfères. Sauf que les couteaux servent à découper une autre viande.
Extrait du livre "Le livre de Saskia" de Marie Pavlenko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Points par rp : 8237
avatar
Mercenaire enflammé
Johnathan D. Winchester
MessageSujet: Re: Une princesse et un mercenaire Ven 28 Aoû - 22:36






Je venais de me montrer à la princesse de Grimway les mains levés en signe de reddition, et pour lui montrer que je n’étais pas une menace. Bien que je doutais que ce soit efficace ! Après tout, étant donné que j’étais un mercenaire, les personnes ont tendances à avoir un à priori négatif, mais chacun gagne sa vie comme on peut. Il faut me comprendre aussi, je n’ai pas vraiment eût le choix au départ d’être éduqué ainsi, et j’essaye quand même de toujours faire le bien. De plus, mes parents m’ont dit de ne jamais haïr mon royaume de naissance, c’est alors bien normal que je veux lui prêter main forte. Enfin bref, la princesse avait rangé son épée qu’elle avait dégainé à ma sortie, sûrement par pure réflexe, au moins j’étais sûr qu’elle était un minimum entraînée au combat, avant de me juger du regard. Elle me posa ensuite la question, à laquelle j’aurai du m’attendre, comment je connaissais sa soeur, c’est vrai que je supposais que cette dernière n’ai pas parlé de nos aventures. La princesse me dit ensuite que si je disais la vérité, j’aurai de nombreuses récompenses, mais que dans le cas contraire, j’avais quelques minutes devant moi. Ce qui était idiot de me le préciser, quelques minutes aurait pu largement me suffire pour la neutraliser, tuer, kidnapper ou autre. Ce que je ne ferais jamais bien sûr, étant donné que j’attaquais ni femme, ni enfant, à part s’ils représentent un danger directe pour ma vie, et sont dangereux pour la population. Enfin, j’ai tué qu’une femme dans ma vie, et par obligation. Je vous en parlerais une autre fois peut être, ce n’est pas le sujet actuel. Restons attachés à cette partie de ma vie. Je peux quand même remarquer un certains parallélisme, j’ai rencontré les deux princesses dans la forêt de Grimway, et les deux sont loin de me faire confiance. Je devais trouver quelque chose pour la convaincre que je n’étais pas quelqu’un de maléfique. Soudain je me rappela du don d’Allya que nous avons en commun, pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt. Ce que je peux être bête des fois !

- J’ai rencontré votre soeur, parce que j’étais en mission pour votre père. Je devais assurer sa protection, et elle s’est montrée récalcitrante au départ. Cependant, votre père, ayant ouïe dire que sa tête était mis à prix, et sachant qu’elle ne voudrait pas un chevalier du royaume, il préféra choisir quelqu’un qui collerait plus au côté rebelle de sa fille, moi ! En gage de vérité, je peux vous dire une chose princesse, votre soeur et moi même partageons le même don. Voyez ceci comme une preuve de notre rencontre.

Je me concentra légèrement, et je fis apparaître une flamme dans ma main, qui se mit à s’envoler, et tournoyer autour de moi, suivit par d’autre, je devais garder une certaine concentration, car faire léviter des flammes n’était pas quelque chose de naturelle. Je fini par les stopper, ne voulant pas utiliser toute mon énergie, juste pour un tour de passe passe que j’aurai pu éviter. Comme je l’ai cependant dit à sa soeur, j’appréciais grandement les mises en scènes, c’est peut être pour ça que j’aimais faire croire que toute mes victimes sont mortes par accidents. Enfin, suite à cette démonstration un peu risquer de ma part, car je ne savais pas si elle était aussi anti-magie que son père, j’ose espérer que non, je sortis ma dague de son fourreau, et lui tendit en tenant la lame, lui présentant ainsi la garde.

- Si vous préférez que je sois désarmé pour vous accompagner, voici ma seule arme. Je ne peux rien faire pour les flammes cependant, je les gardes avec moi. En tout cas, c’est une mauvaise idée de m’avoir dit que vos renforts arriveront dans quelques minutes, en une minutes, si j’aurai voulu vous faire du mal, j’aurai pu vous neutraliser, et vous emmener avec moi. En tout cas, votre présence me rassure en quelque sorte, j’avais peur d’être perdu pour me rendre au château.





© Cherry. Non libre de droits.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 211
Points par rp : 10897
avatar
Princesse de Grimway
Eleana de Grimway
MessageSujet: Re: Une princesse et un mercenaire Dim 30 Aoû - 18:05




Une princesse et un mercenaire    
Eleana & Johnathan




Nous nous regardons longuement et je perçois dans ses yeux de la sincérité. Même si il ne faut pas de fier aux apparences, je n'arrive pas à détecter une réelle cruauté en ce mercenaire. Il semble réfléchir puis m'annonce une nouvelle qui fait voler en éclats tout ce que je pensais sur lui. Cet homme connait bien ma sœur, et grâce à son récit je me rappelle maintenant qu'Allya m'avait parlé d'un mercenaire qu'elle avait rencontré, ce qui rend le récit de cet homme bien plus crédible à mes yeux. Mais ce qui m'a le plus surprise, c'est ce qu'il m'a annoncé à la fin. Il connait le don de ma sœur pour la magie. Soit ma sœur est totalement inconsciente, soit ce mercenaire est réellement digne de confiance... Connaissant ma jumelle par cœur, j'aurais tendance à opter pour la deuxième option, étant donné qu'elle est encore pire que moi lorsqu'il s'agit de la magie.
Il doit ressentir que j'ai encore quelques doute, alors je me rend compte qu'il va me faire une démonstration de ses pouvoirs. 

Je ne peux détacher mon regard de la flamme qui apparaît dans sa main et qui commence à s'élever dans le ciel. Il a donc un don semblable à ma sœur. En me montrant cela, il le prouve qu'il a confiance en moi, car il sait pertinemment qui je suis. Je pourrais le dénoncer à mon père à tout moment. Je ne le ferais pas, bien sûr, mais beaucoup sur les cinq royaumes pensent que toutes la famille royale de Grimway est contre la magie, étant donné que cela dure depuis des générations. 
Lorsque la flamme disparaît, je repose mon regard sur son visage. Il semble serein. 
Je remarque qu'il approche sa main du fourreau de sa dague. Je ne bouge pas, je sais qu'il ne me fera rien. 
Il dégaine son arme dans le plus grand des calme, la prend par la lame et me la tend. 
Même si je commençais à lui faire confiance, cela enlève presque tous les doutes... Enfin je ne peux pas totalement avoir confiance en un inconnu, car je ne fais même pas confiance à certains de mes amies. J'ai toujours était méfiante. Mais au moins, je n'ai plus peur de lui, et je l'aiderais volontiers. 
Je lui fait signe de garder son arme avec lui.

-  Si vous préférez que je sois désarmé pour vous accompagner, voici ma seule arme. Je ne peux rien faire pour les flammes cependant, je les gardes avec moi. En tout cas, c’est une mauvaise idée de m’avoir dit que vos renforts arriveront dans quelques minutes, en une minutes, si j’aurai voulu vous faire du mal, j’aurai pu vous neutraliser, et vous emmener avec moi. En tout cas, votre présence me rassure en quelque sorte, j’avais peur d’être perdu pour me rendre au château.

Il n'a pas tord, ce n'était pas ma meilleure idée de le prévenir que mes amis allaient arriver, mais ce qui est fait est fait. Je ne sais pas si il est vraiment rassuré de ma présence, mais il doit dire ça pour me faire plaisir...

–  Si Allya vous a fait confiance, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas faire de même. Je serais ravie de vous accompagner jusqu'au château mais comme vous devez sûrement le savoir, nous allons avoir beaucoup de mal à entrer à Pyther. Vous devez me promettre de faire attention à ce qu'on ne nous reconnaisse pas. Voulez vous voyager avec nous jusqu'aux portes de la ville ? Je vais bientôt devoir rejoindre le groupe de toute façon, il vont s’inquiéter...



©TENNESSEE.

_________________
Leur arme est la destruction
La notre est la création
Liberté d'expression

Je suis Charlie.

Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis.
Edgar Allan Poe


Manier l'épée répond à des règles, bien sûr, mais pas seulement [...]. C'est comme une recette de cuisine, si tu préfères. Sauf que les couteaux servent à découper une autre viande.
Extrait du livre "Le livre de Saskia" de Marie Pavlenko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Points par rp : 8237
avatar
Mercenaire enflammé
Johnathan D. Winchester
MessageSujet: Re: Une princesse et un mercenaire Mar 1 Sep - 22:29






J’avais pris un certains nombre de risque, mais le jeu en valait la chandelle. Après tout, si je les escorter, j’avais toute mes chances de revoir Allya. Pourquoi je n’arrivais pas à m’enlever son image de ma tête ? Ce n’était pourtant pas la femme parfaite, loin de là ! Une vraie tête de mule, jamais contente, imbue d’elle même. Elle est sûr de pouvoir se sortir de toute situation, alors que j’ai du lui sauver la vie dès les premières minutes de notre rencontre, c’est pour dire. Bon, c’est vraie qu’elle à un physique avantageux, et que notre don nous rapproche, mais ce n’est pas du tout mon genre. De toute façon, elle n’était qu’un objectif d’une mission, et j’ai pour habitude d’éviter tout lien avec les gens que je dois protéger. Bon, il y a quelques dérive, mais je coupe nette d’habitude. Enfin, je ne vais pas débattre sur ma possible attirance envers la princesse cadette de Grimway. De toute façon, malgré sa rébellion flagrante, je ne la vois pas sortir avec un truand tel que moi. J’étais donc en compagnie de la princesse … attendez, je ne connais pas son prénom. Je ne pense pas m’avoir présenter non plus d’ailleurs. Je sais que c’est la moindre des politesse de se présenter en premier, dès les premières paroles, et je sais que vous pensez que je manque sûrement d’éducation. Cependant, je dois vous rappeler que j’essayais aux premiers abords de me sauver la vie. Enfin, surtout de justifier ma présence dans cette forêt, et j’avais pris un risque considérable, sachant que la demoiselle ici présente aurait pu demander ma capture et mon exécution sommaire. Toute fois, j’avais lu dans son regard qu’elle ne le ferait pas. Je pus y lire aussi de la surprise, quand j’ai évoqué le don de sa soeur, et que je lui ai montré mon pouvoir. La princesse semblait me faire un minimum confiance, la preuve, elle me fait signe de garder mon arme. Je la range donc immédiatement dans son fourreau, je dois avouer que ça m’aurait gêner de ne plus l’avoir sur moi. Elle me permet de me sentir en sécurité, bien que je sais très bien me défendre avec mes flammes. Là n’étais pas là question, après tout elle avait son escorte, j’étais juste une aide en plus, par contre usée de ma magie dans la ville sera quelque chose de difficile, il faudrait que je reste discret. Je ne veux pas être exécuté tout de suite après avoir aidé à repousser l’envahisseur, ce serait dommage. La princesse prit alors la parole, me disant qu’elle serait ravie de m’accompagner jusqu’au château et que je devais promettre de faire attention à que personne les reconnaissent, ce n’était pas une mission très compliqué. Elle me dit aussi qu’elle allait rejoindre le groupe, car ils allaient s’inquiéter. Après tout, laisser l'héritière du trône de Grimway vagabonder dans la forêt n’était pas une excellente idée. Je pris donc ma parole à mon tour.

- Je suis ravi d’apprendre que vous m’accordez, ne serait ce qu’un peu, votre confiance. Je sais en effet que la situation est délicate, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai choisi moi même de passer par la forêt, je trouvais qu’il y avait moins de risque. Voyons, de toute façon, j’escorte juste des paysannes qui m’ont donné une part de leur maigre économie pour les escorter, et devant me rendre au royaume moi même, j’ai décidé de m’enrichir un peu. Je voyagerai avec vous, jusqu’aux portes de la ville, même à l’intérieur si nécessaire. Cependant, évitez de faire part de ma présence à Allya, elle n’a pas besoin de le savoir pour l’instant. Sinon, je m’appelle Johnathan D. Winchester, enchanté de faire votre connaissance princesse.

Voilà, au moins la partie présentation était faite pour ma part. Je mis ma capuche, pour masquer mon visage, un réflexe que j’ai quand je veux masquer mon identité, j’arriverai à me fondre dans le groupe, surtout si elle ne fait pas part de mon identité. Je devais rester moi aussi prudent, j’ai quand même accompli pas mal de crime, et si quelqu’un me reconnaît, je ne donnerai pas chère de ma peau. Je faisais que mon métier, comme tout le monde, je n’ai pas vraiment eu le choix de ma destiné. En sortir était quelque chose de très difficile, et il fallait jouer des coudes pour pouvoir voir la surface. Cependant, j’avais l’habitude des bas fonds, des endroits peu recommandable, et pourtant, me voilà entrain d’aider des gens de la haute société, de mon plein gré, bien que j’aurai une récompense au final. Je parti donc en direction du convoi, il allait falloir justifier ma présence. Je cache bien ma dague pour que personne ne l’a voit.

- Présentez moi comme un pauvre voyageur perdu, pas comme un mercenaire, j’aiderai pour votre protection que si cela s’avère nécessaire. Vous seriez aussi d’une grande bonté si vous m’accordiez quelques vivre, mes stocks se sont épuisés, et j’avoue avoir faim et soif.





© Cherry. Non libre de droits.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 211
Points par rp : 10897
avatar
Princesse de Grimway
Eleana de Grimway
MessageSujet: Re: Une princesse et un mercenaire Ven 18 Sep - 23:26




Une princesse et un mercenaire    
Eleana & Johnathan




Ce mercenaire m'intrigue, il est différent de tout ceux que j'ai rencontré... il semble sincère. Malgré tout, j'ai peur de faire une erreur, de me faire avoir comme le dernière fois. Si je fais confiance à un assassin, je ne me le pardonnerais jamais. Mais si je doute de tout, je n'arriverais à rien, il faut juste que je fasse les bons choix. Pour l'instant, il joue bien son rôle et souhaite nous aider à passer dans la ville tout en gardant notre identité secrète. J'apprends par ailleurs qu'il se nomme Johnathan D. Winschester... son nom ne me dit rien. Je pense que je n'ai jamais croisé la route de cet homme. Le fait qu'il connaisse le don de ma sœur me perturbe car je pensais être une des rare à le connaître, tout comme elle connaît le mien. Mais pour l'instant je n'ai pas envie de révéler cela au mercenaire, ni l'utilité. De plus, il souhaite ne pas se faire voir par ma sœur et garder son identité sous silence... je ne vais pas lui demander pourquoi mais cette question me brûle les lèvres. Ce serait il passé quelque chose entre eux ?

– Vous pourrez nous accompagner, à moins que mes camarades de route ne décide le contraire, je ne pourrais pas les obliger à vous laisser voyager avec nous. Je comprends votre désir de cacher votre identité, je ne dirais donc rien à ma sœur. Je ne me suis pas présenté non plus, et je ne sais pas si vous connaissais mon prénom. Je suis donc Eleana, ravie de faire votre connaissance, j’espère ne pas faire une erreur en vous accordant ma confiance.


Maintenant, je ne peux plus faire marche arrière, il faut que j'ai raison ! Le mercenaire, ou plutôt Johnathan rabat sa capuche sur son visage et je remarque qu'il range sa dague, ce qui a pour effet de me rassurer un petit peu. Je me demande comment va réagir le reste du groupe... ma sœur ne va jamais accepter un inconnus avec nous !

– Présentez moi comme un pauvre voyageur perdu, pas comme un mercenaire, j’aiderais pour votre protection que si cela s’avère nécessaire. Vous seriez aussi d’une grande bonté si vous m’accordiez quelques vivre, mes stocks se sont épuisés, et j’avoue avoir faim et soif.

J'imagine déjà Allya s'exclamer que nous n'avons pas besoin de protection. Pourtant, lorsque nous serons dans la ville, une aide de plus ne sera pas de refus : le danger sera partout ! Nous avons tous appris qu'il fallait se méfier des hommes de Sigmund de Kozveen...
Si je le fais passer pour un marchand cela passera peut-être mais je ne peux rien garantir.  Nous n'avons pas beaucoup de vivres non plus, mais il y en aura bien un peu pour une personne. Je me retourne vers mon cheval et je fouille dans la sacoche accrochée à la selle. J'en sors une gourde à moitié remplie et un morceau de lard fumé.

– Tenez, prenez ça, je n'ai rien d'autre sur moi. Si le reste du groupe ne veux pas que vous voyagiez avec nous, vous aurez au moins mangé. Maintenant suivez moi, nous ne devons pas tarder.

Sans attendre de réponse je me retourne et prends les rennes de mon cheval, puis je m'enfonce dans la forêt pour retrouver les autres. Derrière moi, j'entends Johnathan qui me suit.


©TENNESSEE.

_________________
Leur arme est la destruction
La notre est la création
Liberté d'expression

Je suis Charlie.

Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis.
Edgar Allan Poe


Manier l'épée répond à des règles, bien sûr, mais pas seulement [...]. C'est comme une recette de cuisine, si tu préfères. Sauf que les couteaux servent à découper une autre viande.
Extrait du livre "Le livre de Saskia" de Marie Pavlenko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une princesse et un mercenaire

Revenir en haut Aller en bas

Une princesse et un mercenaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Wicaemas Lothalia [Mercenaire]
» Funeste [Mercenaire & Roublarde]
» Azrayen [mercenaire]
» Chryses de Sybrondil [Marchand et mercenaire] [KATASTROPHE]
» Mercenaire plvling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 5 royaumes :: Le royaume de Grimway :: Le royaume de Grimway :: La forêt-